Global Wealth Report d'Allianz : la croissance des patrimoines s'effondre

Newsmanagers le
0
(NEWSManagers.com) - Global Wealth Report d'Allianz : la croissance des patrimoines s'effondre
Paul Sérieys 19/09/2012
Dans la troisième édition du son Global Wealth Report publiée le 18 septembre, Allianz constate après analyse du patrimoine et de l'endettement des ménages dans 52 pays que la forte reprise de l'augmentation de l?épargne financière enregistrée après la crise financière de 2007-2008 s'est " abruptement" arrêtée en 2011, puisqu'en termes nets, cette épargne financière n'a plus progressé que de 0,6 % après des hausses de 7,8 % en 2009 et de 9,7 % en 2010.

Depuis 2000, l'épargne financière brute a certes augmenté de 3,1 % annuels, mais cela correspond à peu près à l'inflation moyenne observée durant la période, de sorte qu'il n'y a pas eu d'augmentation en termes réels. Cependant, les épargnants ont réagi à la crise financière en s'endettant moins, leur dette n'augmentant que de 2,2 % en 2011; mais elle s'est accrue en moyenne de 5,5 % annuels sur la période 2000-2011.

Au final, l'épargne financière nette a augmenté sur la période de seulement 2,5 % par an et le montant par tête de 14.880 euros en 2011 a été en léger retrait par rapport au plus haut historique enregistré pour 2007.

Le processus de fuite vers la qualité s'est poursuivi, ce qui a finalement profité aux banques, malgré la crise bancaire, puisqu'en 2011 les épargnants ont encore accru leurs dépôts bancaires de plus de 6 % ou de 2.000 milliards d'euros: depuis 2007, la part de l'épargne financière confiée aux banques s'est accrue de 5 ½ points de pourcentage, à 32,8 % alors que celle des valeurs mobilières diminuait de 6 ½ points, à 34,6 %.

Allianz confirme aussi que les ménages des pays émergents d'Asie, d'Amérique latine et d'Europe orientale ont bénéficié depuis 2000 d'une forte hausse de leur épargne financière nette qui a augmenté par tête à un rythme à deux chiffres. En revanche, pour l'Amérique du Nord, l'Europe occidentale, le Japon et l'Océanie, la progression annuelle de l'épargne financière nette par tête s'est échelonnée entre 1,2 % pour le Japon et 2,4 % pour l'Australie-Nouvelle Zélande.

Au classement individuel, la Suisse se classe en tête avec une épargne financière nette par tête de 138.062 euros (+ 0,6 % en 2011), devant le Japon avec 93.087 euros (0 %) et les Etats-Unis avec 90.417 euros (+ 2%). Le Royaume-Uni se classe neuvième avec 52.600 euros (- 1,3 %), la France arrive 13ème avec 42.643 euros (- 2,7 %) et l'Allemagne pointe en 16ème position avec 38.521 euros (+ 1,5 %).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant