GLOBAL ECOPOWER : Un environnement mondial porteur pour GEP : revue du plan stratégique - Confirmation des objectifs 2017 : conjuguer croissance et rentabilité

le
0

Aix-en-Provence (France), le 19 mai 2016. GEP (Alternext – FR0011289198 – ALGEP), constructeur de centrales de production d'électricité mettant en œuvre des énergies renouvelables en France et à l'international, présente une revue stratégique de l'ensemble de ses développements. Les politiques énergétiques à travers le monde permettent à GEP d'évoluer dans un environnement de marché exceptionnel pour la construction de centrales éoliennes et photovoltaïques. Fort de ce contexte, GEP réaffirme ses objectifs à horizon 2017 : un chiffre d'affaires de 120 M€ et un EBITDA de 32 M€.

 

Aujourd'hui, l'activité de GEP consiste en :

  • l'acquisition de droits sur fonds propres, la mise en place du financement et la construction de centrales éoliennes et photovoltaïques, en France et à l'étranger. Une fois construites et raccordées au réseau, les centrales sont alors revendues à des tiers investisseurs et exploitées par GEP pour le compte de ses clients pendant une durée de 15 à 20 ans ;
  • la construction de centrales électriques, en totalité ou par lots, dans le cadre de consultations internationales ;
  • depuis peu, le développement en France de projets éoliens et photovoltaïques.

 

JEAN-MARIE SANTANDER, PRESIDENT DIRECTEUR GENERAL DE GEP :

« Notre groupe bénéficie aujourd'hui d'un contexte mondial particulièrement favorable pour les énergies renouvelables, largement débattu lors de la COP 21. La quasi-totalité des pays envisagent désormais une part d'énergies renouvelables dans leur bouquet énergétique et certains projettent même une production entièrement renouvelable dans les prochaines décennies.

Cette situation exceptionnelle permet à GEP de disposer de formidables opportunités de développement afin de conjuguer croissance forte et rentabilité élevée au cours des prochaines années. »

 

METIERS DE GEP

Depuis janvier 2009, l'histoire du développement de GEP se décline en plusieurs étapes :

  • la construction de centrales pour le compte de tiers investisseurs : les deux centrales photovoltaïques des Marottières (3,4 MWc) et de Veules-les-Roses (5,03 MWc) et les quatre centrales éoliennes de Montbray & Margueray (20 MW), La Guenelle (22 MW), La Voie Romaine (22 MW) et Tramomarina (10,25 MW), soit en tout 82,68 MW construits pour le compte de tiers investisseurs ;
  • la construction de centrales sur fonds propres, puis leur revente clés en main à des tiers investisseurs : la centrale éolienne de Vallée du Don (10 MW), raccordée au réseau ERDF depuis décembre 2015 et vendue au groupe allemand LHI, et la centrale Seuil Mont Laurent (10 MW), dont la mise en service et la cession sont prévues au 1er semestre 2016 ;
  • l'exploitation sur le long terme des centrales vendues clés en main à des tiers investisseurs
  • la construction de centrales (lots et/ou BOP) pour compte de tiers :
    • GEP a signé en septembre 2015 avec Bouygues Energies Services un contrat pour la fabrication, la livraison et l'installation des équipements de fixation et d'ancrage des modules photovoltaïques de la centrale de Cap Découverte, décomposée en quatre sites distincts pour une puissance installée de 30 MWc et un chiffre d'affaires de 2 878 K€ (dont 828 K€ déjà reconnus en 2015).
    • avec l'acquisition du fonds de commerce du Groupe Sénergies en octobre 2015, GEP internalise désormais le métier de constructeur de centrales éoliennes et photovoltaïques en France.

Suite au protocole d'accord du 8 mars 2016, GEP s'est associé avec le portugais Jayme da Costa pour la réalisation de chantiers en France et à l'international. Grâce à cette association, GEP via sa filiale GEP-International, va bénéficier des 100 années d'expérience de Jayme da Costa, et notamment de son bureau d'études, de sa centrale d'achats et de sa connaissance des contraintes et spécificités relatives à la construction des centrales éoliennes et photovoltaïques dans les nombreux pays où ce groupe intervient. Jayme da Costa a construit, jusqu'à présent, 2 700 MW de centrales éoliennes, 400 MWc de centrales photovoltaïques et 2 400 MW de sous-stations électriques de basse, moyenne et haute tension.

 

ORGANISATION DE GEP

Le groupe GEP est désormais constitué :

  • de GEP-Développement, société en cours de création filiale à 100% de GEP, dont l'objectif est de développer des projets photovoltaïques et éoliens en France, afin d'alimenter le « pipe » commercial du groupe GEP ;
  • de quatre structures opérationnelles à l'international : GEP-Hellas en Grèce ( détenue à 100% par GEP), GEP-EM au Maroc ( détenue à 100% par GEP), GEP-Puerto Rico à Puerto Rico ( détenue à 70% par GEP), en association avec le groupe portoricain Stella, et la société ERA au Brésil (formalités en cours pour une prise de participation de GEP à hauteur de 60%), en association avec deux actionnaires portugais, dont le président de Jayme da Costa ;
  • d'une structure holding en France, Investeole (détenue à 100% par GEP), et d'une structure holding à l'étranger, GEP-International (détenue à 100% par GEP), qui détiennent les sociétés support de programme (SSP) bénéficiant de tous les droits et autorisations pour démarrer la construction. Les centrales sont ainsi directement financées, construites et cédées par ces deux filiales ;
  • de Sénergies, une société de construction de centrales en France et à l'étranger. Sénergies interviendra à l'étranger dans les pays où GEP ne dispose pas de filiale opérationnelle.

 

PERSPECTIVES

  • GEP achève au 1er semestre 2016 la construction de la centrale éolienne de Seuil Mont Laurent (10 MW) dans les Ardennes (08) avant de la céder. GEP recherche activement d'autres projets de centrales éoliennes et/ou photovoltaïques en vue de les financer, de les bâtir puis de les céder. Plusieurs opérations sont aujourd'hui à l'étude.
  • GEP-Développement est en discussions pour acquérir 65% d'une société française qui dispose d'un portefeuille de projets de 96 MWc de centrales photovoltaïques dont les permis de construire ont été déposés, et de 70 Mwc supplémentaires dont les demandes de permis de construire seront déposées prochainement. GEP-Développement a pour objectif de disposer d'un portefeuille de projets de 2 000 MW d'ici fin 2019, à travers des opérations nouvelles ou via des partenariats.
  • Enfin, à l'international, fort de son action commerciale et de la signature de plusieurs lettres d'intention, GEP a pu sécuriser différents projets au cours des derniers mois.

L'objectif est de construire :

  • à Puerto Rico : trois centrales photovoltaïques représentant 85 MWc et un chiffre d'affaires potentiel de 150 millions de dollars américains (130 millions d'euros) sur les deux prochaines années ;
  • au Brésil : plusieurs projets hydroélectriques, éoliens et photovoltaïques qui devraient représenter l'équivalent de 200 à 300 millions d'euros de chiffre d'affaires dans les trois prochaines années ;
  • en Serbie : un projet éolien de 44 MW, apporté dans le cadre de l'accord de partenariat avec Jayme da Costa. Cette centrale devrait générer un chiffre d'affaires de 60 à 70 millions d'euros dans les deux prochaines années ;
  • en Espagne : un projet photovoltaïque de 12 MWc qui devrait représenter un chiffre d'affaires dans les deux prochaines années de 18 à 20 millions d'euros ;
  • au Vietnam : une centrale photovoltaïque en toiture de plus de 6 MWc avec un fournisseur français d'onduleurs, qui devrait générer 9 millions d'euros de chiffre d'affaires. D'autres opérations sont en cours de développement.

 

OBJECTIFS 2017

Compte tenu de son organisation, des récentes acquisitions, des forces commerciales déployées à l'international et des opérations en cours, GEP réaffirme ses objectifs d'un chiffre d'affaires de 120 millions d'euros et d'un EBITDA de 32 millions d'euros pour l'année 2017.

Une fois ces objectifs atteints, le groupe GEP ambitionne de transférer la cotation de ses actions sur le marché réglementé d'Euronext, sous réserve de l'accord des autorités de marché.

 


A propos de Global EcoPower (GEP)
Global EcoPower, société basée à Aix-en-Provence, est un constructeur de centrales autonomes de production d'électricité mettant en œuvre des énergies renouvelables, l'éolien et le photovoltaïque. GEP est cotée sur le marché ALTERNEXT à Paris d'Euronext (code ISIN : FR0011289198 - mnémo : ALGEP). GEP est éligible au PEA-PME.

Contacts

Global EcoPower
Thierry DARIER
Relation investisseurs
Tél. : + 33 442 245 016
contact@global-ecopower.com
ACTUS Finance
Jean-Michel MARMILLON
Relation presse
Tél. : + 33 (1) 53 67 36 73
jmmarmillon@actus.fr

Information réglementée
Communiqués au titre de l'obligation d'information permanente :
- Activité de l'émetteur (acquisitions, cessions...)
Communiqué intégral et original au format PDF :
https://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-44343-GEP_CP_POINT-STRATEGIE_19052016_FR.pdf

Si le fichier PDF ne s'affiche pas ou pour le télécharger, cliquez ici.

Pour consulter le fichier PDF en intégralité, cliquez ici.

Pour visualiser les documents au format PDF, vous pouvez télécharger gratuitement Acrobat Reader XI.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant