GLOBAL ECO POWER (ex Energeo) : UN PREMIER SEMESTRE 2011 ENCOURAGEANT

le
0

Pour son premier exercice de production et en pleine crise mondiale, le groupe aixois GLOBAL ECOPOWER (GEP) enregistre au 30 juin 2011 des résultats très encourageants: un chiffre d'affaires de près de 13 millions d'euros et un EBITDA* de plus de 2 millions. GEP construit un ensemble agro-solaire "clé en mains" de 55 000 m², représentant 3,5 MWc et assiste un maitre d'ouvrage allemand pour construire une centrale au sol de 5MWc, après l'avoir développée. Comme relais de croissance et compte tenu des changements intervenus récemment dans la filière solaire en France, GEP envisage d'exporter son savoir-faire.

(*) EBITDA = résultat opérationnel + dotations aux amortissements

Jean-Marie Santander, PDG de GEP : « Les résultats du premier semestre 2011 illustrent les compétences et savoir-faire des fondateurs de GEP. Je suis fier du travail accompli par une petite équipe soudée et performante. L’exercice 2011 étant déjà réussi en terme de chiffre d’affaires et de résultat opérationnel, nous préparons d’ores et déjà l’exercice suivant. Forts de notre expérience antérieure, nous allons poursuivre un développement ambitieux mais raisonné et sommes confiants dans les perspectives de croissance du Groupe malgré un environnement réglementaire français actuel très défavorable au secteur photovoltaïque. »

1. Un premier chiffre d’affaires semestriel séduisant

Le chiffre d’affaires de GEP s’élève à 12,95 millions d’euros pour le premier semestre 2011, comparé à 0,11 million d’euros pour l’ensemble de l’exercice 2010. Il est composé de:

L’activité "construction clefs en mains" qui s’établit à 11,04 millions d’euros grâce à l’avancement du chantier de Bourgneuf en Mauges au 30 juin 2011.
Ce projet dans le Maine et Loire consiste en la construction par GEP, pour le compte du groupe allemand Leonidas Associates, de 55 000 m² de serres photovoltaïques pour une capacité installée de 3,49 MWc.
La centrale est déjà raccordée au réseau public d’ERDF et sera mise en service pour la fin du mois d’octobre. L’activité Développement et Assistance à Maîtrise d’ouvrage qui s’établit à 1,9 million d’euros grâce à l’avancement du chantier de Veules Les Roses. Ce projet en Seine Maritime consiste en la construction d’une centrale photovoltaïque au sol de 5,03 MWc qui est en service depuis le 7 octobre 2011.
GEP a développé le projet et accompagné le groupe allemand Leonidas Associates comme assistant à maître d’ouvrage. En vue de respecter les délais imposés par le moratoire, GEP a confié la construction clef en mains de la centrale à la société MARTIFER Solar.

L’avancement de ces deux chantiers peut être consulté sur le blog de la société à l’adresse suivante http://www.global-ecopower.com/gepblog.

2. Une forte rentabilité dès le premier exercice *

2011 étant le premier exercice de production, l’EBITDA s'établit significativement à 2,14 millions d’euros au premier semestre, comparé à une contribution négative de 1,03 million d’euros sur l’ensemble de l’exercice 2010, où GEP s’était exclusivement concentrée sur le développement de ses projets.

En l’absence de tout endettement bancaire, le résultat net dégage un bénéfice de 2,07 millions d’euros au premier semestre, comparé à une perte de 1,21 million d’euros sur l’ensemble de l’exercice 2010.

*Les comptes de GEP pour le premier semestre 2011 n’ont pas fait l’objet d’une revue par les commissaires aux comptes.

(en k€) 30/06/2011 (1e semestre) 31/12/2010 (année complète)
Chiffres d'affaires 12 955 107
EBITDA 2 140 (1 033)
Résultat opérationnel 2 135 (1 047)
Résultat financier (60) (162)
Résultat net 2 073 (1 210)

Les capitaux propres s’élèvent à 39,36 millions d’euros au 30 Juin 2011. Pour rappel, les titres de Solar EcoPower (SEP), valorisés à 40,8 M€ au 31 décembre 2010, avaient fait l’objet d’un test de dépréciation sur les exercices 2009 et 2010. La méthode de valorisation des titres SEP, et donc de la valeur du portefeuille de projets, avait consisté en la multiplication de la puissance potentielle totale des projets en portefeuille exprimée en MWc par une marge brute moyenne par MWc. Au 30 juin 2011, aucun test de dépréciation sur les titres SEP n’a été effectué alors qu’il existe des indices de perte de valeur, suite à la mise en place du moratoire fin 2010, ainsi que les modalités draconiennes sur le système d’appels d’offres dans le secteur photovoltaïque en France, qui font peser un risque fort sur la viabilité des projets en cours de développement. Un grand nombre d’entre eux pourrait être abandonnés ce qui se traduirait automatiquement par une provision significative au 31/12/2011 sur les titres SEP mais n’entraînerait aucune conséquence sur la situation de trésorerie du groupe. Un conseil d’administration se tiendra afin de statuer sur le choix des projets dont le développement sera poursuivi.

3. Perspectives

Compte tenu des incertitudes actuelles sur la filière solaire en France, GEP prospecte d’ores et déjà le marché roumain pour de nouveaux projets solaires et envisage d’autres relais de croissance dans cette filière.

Information réglementée
Communiqués au titre de l'obligation d'information permanente :
- Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d'affaires Communiqué intégral et original au format PDF :
http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-25411-cp-gep-131011.pdf © Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it's free

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant