Global Bioenergies : vers un modèle d'industrialisation original

le
0
Salariée de Global Bioenergies au travail. (© Global Bioenergies)
Salariée de Global Bioenergies au travail. (© Global Bioenergies)

En un mois, le petit groupe de chimie verte a fait autant d’annonces qu’en dix. Résultat, son titre s’est envolé de 73%, touchant un plus-haut historique le 26 mai dernier, à 59,84 euros. Depuis, le cours s’est replié, subissant une logique consolidation technique.

Bloc "A lire aussi"

Entre le 6 et le 18 mai, Global Bioenergies a livré ses premiers échantillons d’isobutène (molécules de base pour la chimie et les carburants) biosourcés à Arkema et Audi. Au-delà de ces développements technologiques encourageants, la start-up française a surtout annoncé ses ambitions pour industrialiser son procédé.

Global Bioenergies a imaginé un modèle économique original pour accélérer la mise en production industrielle de son isobutène. Le groupe va créer des coentreprises avec des acteurs de la chimie, de la vente de carburants ou de l’agroalimentaire (producteurs de sucres notamment). L’entité disposera d’un million d’euros de fonds propres à l’origine et d’un contrat de licence sur la technologie de Global Bioenergies.

Elle montera ensuite en puissance via des levées de fonds auprès de nouveaux partenaires, diluant ainsi la participation de la start-up, et une émission de dettes. L’objectif : construire une usine capable de produire entre 50.000 et 100.000 tonnes d’isobutène par an. Le groupe de Marc Delcourt a déjà

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant