GLOBAL BIOENERGIES - Résultats semestriels au 31 décembre 2011

le
0

Intensification des efforts d’industrialisation du procédé isobutène

Trois accords industriels signés

Evry (91), le 11 avril 2012 - Global Bioenergies, entreprise de biologie industrielle développant des procédés de bioproduction d’isobutène et de butadiène, annonce aujourd’hui ses résultats semestriels au 31 décembre 2011.

·         Résultats semestriels [1]

En K€

Du 01/07/11

au 31/12/11

Du 01/07/10

au 31/12/10

Total produits - Licence

100

225

Charges d’exploitation

1.856

1.109

Résultat d’exploitation

-1.756

-884

Résultat net de l’exercice

-1.336

-470

Capitaux propres

6.118

1.199

Trésorerie

6.362

843

Total bilan

7.791

1.821

·         Résultats financiers et situation financière

Global Bioenergies a enregistré au cours du premier semestre des produits d’exploitation d’un montant de 100.000 euros. Ses revenus sont peu significatifs à ce stade. La société estime que la maturité commerciale du procédé isobutène sera vraiment établie à partir de 2014, date à laquelle doivent être finalisés des essais en pilote industriel.

Comme anticipé, les charges d’exploitation ont augmenté de 67% par rapport au premier semestre de l’exercice précédent pour s’établir à 1,8 million d’euros, ce qui témoigne notamment de l’intensification des efforts d’industrialisation du procédé de production biologique d’isobutène.

Le Crédit Impôt Recherche (CIR), calculé par année civile, s’élève à 0,4 million d’euros. Il prend en compte l’année 2011, au cours de laquelle les dépenses de recherche éligibles au CIR, diminuées des subventions et avances remboursables encaissées, se sont élevées à 1,3 million d’euros. Il est à noter que le montant du CIR de Global Bioenergies est stable, la baisse du taux applicable (de 40% à 30%) étant compensée par la hausse de l’assiette.

Après prise en compte de ce Crédit d’Impôt Recherche de 0,4 million d’euros, la société enregistre une perte nette de 1,3 million d’euros pour le premier semestre de son exercice 2011-2012 contre une perte nette de 0,5 million d’euros pour le premier semestre de l’exercice précédent.

Global Bioenergies a poursuivi le renforcement de sa structure financière au cours de ce semestre par une augmentation de capital réservée de 1,4 million d’euros qui porte ses capitaux propres à 6,1 millions d’euros au 31 décembre 2011. La société n’a aucune dette bancaire à son bilan.

L’effectif a été porté à 28 personnes au 31 décembre 2011 contre 20 personnes au 30 juin 2011. Au 31 décembre 2011, la structure financière du groupe est solide avec une trésorerie positive de 6,4 millions d’euros contre 0,8 million d’euros au 31 décembre 2010. En outre,
Global Bioenergies doit encore percevoir 0,5 million d’euros d’avances remboursables d’OSEO.

·         Faits marquants et événements récents : signature de trois accords industriels

Un partenariat stratégique sur une nouvelle molécule, le butadiène

En juillet 2011, un partenariat stratégique a été signé avec Synthos S.A., un des leaders européens dans le domaine de la production de caoutchouc synthétique. Cet accord porte sur le développement d’un procédé de production biologique de butadiène. Le butadiène est une des principales molécules entrant dans la composition des caoutchoucs synthétiques, et représente un marché de 30 milliards USD. Il s’agit de reproduire le succès déjà obtenu par
Global Bioenergies sur le programme isobutène.

La collaboration comprend un financement de recherche qui pourrait être suivi de paiements de plusieurs millions d’euros pour financer le développement, des redevances et une répartition des droits d’exploitation. En septembre 2011, dans le cadre de cet accord, la société Synthos a souscrit à une augmentation de capital réservée de Global Bioenergies pour un montant de
1,4 million d’euros à un prix par action de 23,48 euros.

Un accord de collaboration avec un constructeur automobile allemand

Global Bioenergies a conclu un accord de collaboration avec un constructeur automobile allemand qui souhaite intégrer le développement durable dans ses activités.

Un accord de collaboration avec LanzaTech

Global Bioenergies a conclu un accord de collaboration avec la société LanzaTech (Nouvelle- Zélande) pour étudier la faisabilité de la production d’isobutène à partir de monoxyde de carbone. Le monoxyde de carbone peut être obtenu par transformation en gaz de déchets agricoles (tels que la paille), de déchets forestiers (tels que les copeaux de bois), ou de déchets ménagers. Il peut aussi être récupéré dans l’effluent gazeux des aciéries. L’idée de produire de l’isobutène à partir de ces déchets reflète l’implication croissante de Global Bioenergies dans l’utilisation de ressources n’entrant pas en concurrence avec l’agriculture alimentaire.

Marc Delcourt, PDG de Global Bioenergies, déclare à propos du bilan de ce semestre :
« La société a changé de dimension. La mise en place de la plate-forme robotique et l’augmentation des effectifs nous placent dans une nouvelle perspective, et nous rapprochent des objectifs que nous nous étions fixés : pilote de laboratoire à partir de juillet 2012 et pilote industriel à partir du deuxième semestre 2013. Les trois accords que nous avons signés sur ce semestre témoignent aussi de la stature maintenant acquise par Global Bioenergies ».

A propos de GLOBAL BIOENERGIES

Global Bioenergies est l’une des rares sociétés au monde et la seule en Europe à développer un procédé de conversion de ressources renouvelables en hydrocarbures par fermentation. La société s’est focalisée dans un premier temps sur la fabrication biologique d’isobutène, une des plus importantes briques élémentaires de la pétrochimie qui peut être convertie en carburants, plastiques, verre organique et élastomères. Global Bioenergies continue d’améliorer le rendement de son procédé, et se prépare à mener des tests en installations pilote. En parallèle, la société cherche à répliquer ce succès à d’autres oléfines, une famille de molécules constituant le cœur de l’industrie pétrochimique. Global Bioenergies est cotée sur NYSE Alternext à Paris (FR0011052257 – ALGBE) et fait partie de l’indice NYSE Alternext Oseo Innovation.

Recevez directement l’information financière de Global Bioenergies en vous inscrivant www.global-bioenergies.com

Contacts

GLOBAL BIOENERGIES                                                       

Marc DELCOURT – PDG                                   
Liliane BRONSTEIN –  Directeur Financier                    

Courriel : invest@global-bioenergies.com

Tel : + 33 (0) 1 64 98 20 50


[1] Les comptes semestriels ont été arrêtés le 11 avril 2012 par le Conseil d’administration et ont fait l’objet d’une revue limitée par le Commissaire aux comptes.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant