Global Bioenergies: met en place un financement obligataire.

le
0

(CercleFinance.com) - Publiés hier après marché, les comptes à fin juin de Global Bioenergies ont été marqués par une perte nette de 6,71 millions d'euros, contre -4,27 millions au premier semestre 2015.

La perte d'exploitation est, elle, ressortie à 6,43 millions d'euros, à comparer avec -5,97 millions, tandis que les produits d'exploitation sont passés de 761.000 à 767.000 euros.

S'agissant de sa situation financière, la trésorerie de Global Bioenergies s'établissait à 9,1 millions d'euros au 30 juin, en diminution de 1,3 million sur le semestre. Elle permet toutefois de couvrir les besoins du groupe au-delà de l'étape majeure de création de valeur que représentera la production de lots d'isobutène à partir du démonstrateur industriel de Leuna, dont le démarrage est prévu pour cet automne.

Rappelons par ailleurs que Global Bioenergies a confié aux groupes Technip et IPSB l'avant-projet détaillé de la première usine de conversion de ressources renouvelables en isobutène. Le calendrier prévoit que la construction de l'usine pourrait démarrer début 2018.

'La quasi-totalité des investissements liés à la construction du démonstrateur de Leuna est maintenant derrière nous. La société présente au 30 juin 2016 un niveau de trésorerie satisfaisant, qui sera soutenu dans les prochains mois par d'importants versements liés aux financements allemands et français sécurisés ces dernières années', a expliqué François-Henri Reynaud, directeur administratif et financier de Global Bioenergies.

Et le co-fondateur et directeur général Marc Delcourt de compléter: 'une fois le démonstrateur de Leuna en marche, Global Bioenergies pourra commercialiser sa technologie dans des conditions optimales. Je m'attends à ce que de nombreux projets d'usines de fabrication d'isobutène biologique émergent dans les prochaines années.'

Outre ses résultats semestriels, Global Bioenergies a annoncé la signature d'un contrat d'émission avec Bracknor Investment en vue de la mise en place d'une ligne de financement obligataire flexible par émission de 300 obligations convertibles en actions d'une valeur nominale de 37.500 euros chacune, se décomposant en une première tranche de 20 OCA et 14 tranches de 20 OCA chacune, qui seront assorties de bons de souscription d'actions pour un montant nominal total d'emprunt obligataire de 11,25 millions d'euros, associé à la suspension du contrat PACEO et sous réserve d'approbation par les actionnaires.

Cetteopération a pour objectif de financer le développement et la mise à l'échelle du procédé Isobutène et des procédés portant sur la production biologique d'autres molécules comme le butadiène ou le propylène, la diversification des ressources carbonées utilisées dans le procédé ainsi que l'intensification de l'activité commerciale à travers l'émergence de nouveaux projets de construction d'usines.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant