Global Bioenergies améliore le rendement de sa technologie

le
0
La start-up est en mesure d'obtenir une tonne de bio-isobutène en transformant 3,84 tonnes de sucres industriels. (© Global Bioenergies)
La start-up est en mesure d'obtenir une tonne de bio-isobutène en transformant 3,84 tonnes de sucres industriels. (© Global Bioenergies)

Global Bioenergies fait un pas de plus vers l’industrialisation. Son projet phare de production d’isobutène par fermentation a atteint, à l’échelle du laboratoire, un niveau de rendement égal à 70% de la cible visée. Dans les faits, la start-up est en mesure d’obtenir une tonne de bio-isobutène (molécule de base de la pétrochimie et des carburants) en transformant 3,84 tonnes de sucres industriels.

Les dirigeants sont confiants. « Mi-2017, nous devrions nous approcher des performances dites commerciales, à l'échelle du démonstrateur industriel, ce qui nous permettra de lancer la construction de la première usine de production de bio-isobutène ('IBN-One'). Les résultats récents sont de bon augure quant au maintien de notre calendrier. », se réjouit le PDG, Marc Delcourt, dans le communiqué de presse diffusé ce jeudi 30 juillet.

Bloc "A lire aussi"

En mai dernier, Global Bioenergies avait présenté un plan de route original pour assurer l’industrialisation de sa technologie. Il prévoit la création de coentreprises avec des industriels, devant accueillir par la suite d’autres acteurs du secteur et des investisseurs afin de financer la construction d’une usine. La société a déjà initié sa première joint-venture avec Cristal Union (IBN-One) et la seconde devrait s’établir prochainement en Allemagne.

Le 30 juillet dans la matinée,

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant