GLG ferme un de ses fonds alternatifs Ucits... et en concocte d'autres

le
0
(NEWSManagers.com) -

GLG, la filiale à 100% de Man Group, a récemment annoncé la fermeture effective du fonds GLG European Alpha Alternative Ucits géré par Philippe Isvy et Pierre Valade. Cette fermeture temporaire aux nouveaux investisseurs, sans modification du prospectus, fait suite à l'enregistrement d'une collecte nette de 1 milliard de dollars depuis le lancement du fonds en juin 2009. Ce fonds était d'ailleurs le premier fonds alternatif au format Ucits lancé par GLG qui a déjà fermé deux autres fonds depuis le début de l'année.

Le fonds est un fonds de type long/short market neutral, avec un effet de levier de 100% à 150%, investi principalement en actions d'Europe continentale, dont quelque 45% d'actions françaises, et visant un rendement absolu ainsi qu'une volatilité réduite. La stratégie mise en ?uvre s'appuie sur une analyse fondamentale et analyse technique couvrant un univers de 300 à 350 valeurs large et mid-cap. Le fonds comprend de 80 à 100 lignes, la durée de détention moyenne étant de 35 jours. " La réussite du produit tient pour beaucoup à la grande lisibilité du processus de gestion (une part importante de " pair trades" ) mis en valeur par le format Ucits qui offre une liquidité quotidienne. En outre, la stratégie du véhicule Ucits est parfaitement comparable à celle du véhicule offshore, que nous avons mise en place depuis 2004. La performance est en grande partie générée par le stock picking (au-delà de 90%). Nous visons un objectif de performance de l'ordre de 8% à 9% par an, avec une volatilité annuelle contenue autour de 4%" , explique le gérant du fonds chez GLG, Philippe Isvy.

C'est d'ailleurs le souci de la performance qui a motivé la fermeture du fonds. " Nous ne fermons pas le fonds pour des questions de liquidité. Mais il convient de maîtriser la taille des transactions pour maintenir notre capacité à générer de la performance" , souligne Philippe Isvy.

Les investisseurs dans le fonds sont des banques privées pour 45%, des compagnies d'assurance (26%) des fonds de fonds (12%) et des entreprises (6%). Compte tenu du biais actions françaises, le fonds a d'abord séduit les investisseurs français, présents à hauteur de 35%, devant les allemands et les autrichiens (20%), les italiens (20% également) et les espagnols et portugais (12%).

Par ailleurs, compte tenu de l'engouement des investisseurs pour les fonds Ucits, le groupe a plusieurs projets de produits de cette nature en chantier. " Nous travaillons par ailleurs au lancement d'un fonds Ucits long/short dédié aux actions américaines et nous réfléchissons également à la création d'un véhicule Ucits long/short thématique (multi-sectoriel). Nous envisageons enfin de lancer un fonds de fonds Ucits " maison" dont l'allocation d'actifs sera composée de l'ensemble de nos fonds Ucits alternatifs. En effet, outre le long/short actions, on peut mentionner les marchés émergents (actions, taux, changes), le CTA ou encore le macro" , indique Olivier Dubost, Managing director en charge de la distribution des fonds Man-GLG en France.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant