Glencore poursuit son désendettement

le
0
Le siège de Glencore à Baar, en Suisse. (© F. Coffrini / AFP)
Le siège de Glencore à Baar, en Suisse. (© F. Coffrini / AFP)

Le groupe suisse a signé un accord pour vendre Glencore Agri à une filiale à 100% de l'Office d'investissement du régime de pensions du Canada (l'OIRPC, ou CPPIB en anglais) pour 2,5 milliards (2,2 milliards d'euros). L'opération, qui se fera en numéraire, valorise cette filiale à 6,25 milliards de dollars, a-t-il chiffré.

La vente de sa participation dans ses activités agricoles faisait partie de la liste des projets dévoilés en septembre dernier par Glencore pour reprendre le contrôle de son bilan.

Le groupe avait alors détaillé une série de mesures drastiques, qui incluaient entre autres une augmentation de capital ou la suspension du dividende, pour réduire sa dette qui avait dépassé la barre des 30 milliards de dollars.

D'emblée, le groupe basé à Baar, dans le canton suisse de Zoug, a reprécisé que le produit de cette vente sera affecté à la réduction de sa dette.

La transaction devra toutefois au préalable recevoir les autorisations règlementaires habituelles. Elle devrait être finalisée durant la seconde moitié de l'année, a estimé Glencore.

Prix raisonnable 

«L'OIRPC a une expérience établie dans ce secteur et partage notre vision pour la croissance future de cette activité», a déclaré le patron de Glencore, le milliardaire sud-africain Ivan Glasenberg. Il s'est dit très satisfait de ce partenariat avec le fonds de pension canadien, rappelant au passage

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant