Glencore confiant sur sa dette, le négoce se porte bien

le
0
GLENCORE CONFIANT SUR LA RÉDUCTION DE SA DETTE
GLENCORE CONFIANT SUR LA RÉDUCTION DE SA DETTE

(Reuters) - Glencore a déclaré mercredi être en bonne voie pour réduire sa dette et renforcer sa trésorerie grâce à des cessions d'actifs et il a ajouté prévoir de réduire encore sa production de cuivre afin de soutenir les cours.

Le groupe spécialisé dans les matières premières minières et agricoles a promis de ramener son endettement net à de 30 à 20 milliards de dollars d'ici la fin 2016 pour tenter de regagner la confiance des investisseurs après la chute de son cours de Bourse, qui a touché cette année son plus bas niveau historique.

Dans le cadre de la réduction de la dette, Glencore prévoit de vendre des actifs, de réduire ses investissements en capital, de suspendre le dividende. Il a par ailleurs levé en septembre 2,5 milliards de dollars (2,25 milliards d'euros) de capitaux frais.

Mercredi, il a précisé que la suspension du solde du dividende cette année et de l'acompte sur dividende en 2016 lui permettrait d'économiser 2,4 milliards de dollars.

La veille, Glencore avait annoncé la vente à Silver Wheaton Minerals de sa production future d'argent liée à sa participation dans la mine de cuivre péruvienne d'Antamina, pour 900 millions de dollars en numéraire.

Une autre transaction du même type est en cours et le groupe a entamé le processus de vente d'une participation minoritaire dans ses activités agricoles ainsi que ses parts dans des mines de cuivre au Chili et en Australie.

Parallèlement, la division de négoce a réalisé au troisième trimestre des résultats supérieurs aux prévisions, ce qui lui permet de maintenir son objectif d'un bénéfice ajusté annuel de 2,5 à 2,6 milliards de dollars.

Glencore a réduit sa production de cuivre, de charbon et de zinc ces derniers mois pour soutenir les cours. Il a annoncé le mois dernier une diminution de 500.000 tonnes de sa production de zinc après avoir suspendu en septembre une partie de sa production de cuivre en Afrique.

A la Bourse de Londres, l'action Glencore gagnait près de 5% après une demi-heure d'échanges, à 125,22 pence, la meilleure performance de l'indice FTSE-100, qui prenait alors 0,58%.

(Olivia Kumwenda-Mtambo et Dmitry Zhdannikov; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant