GlaxoSmithKline bat le consensus grâce à la baisse de la livre

le
0
 (Actualisé avec précisions sur les résultats, déclaration du 
DG, cours) 
    LONDRES, 26 octobre (Reuters) - GlaxoSmithKline  GSK.L  a 
publié mercredi des résultats supérieurs aux attentes et revu à 
la hausse sa prévision de croissance du bénéfice pour cette 
année afin de prendre en compte l'effet bénéfique sur ses 
comptes de la dépréciation de la livre sterling depuis le 
référendum britannique de juin sur l'Union européenne. 
    Le groupe pharmaceutique, qui se prépare à l'arrivée 
prochaine à sa direction générale d'Emma Walmsley, la directrice 
de sa division de produits grand public, estime désormais que 
son bénéfice par action devrait augmenter de 21% cette année, 
soit de deux points de plus que prévu il y a trois mois.  
    GSK réalise plus de 95% de son chiffre d'affaires hors du 
Royaume-Uni alors qu'une part importante de ses coûts sont en 
livres, ce qui en fait un important bénéficiaire de la chute de 
la devise britannique depuis le vote du 23 juin en faveur de la 
sortie du Royaume-Uni de l'UE.  
    En dehors des effets de change, GSK explique que la 
croissance de la demande pour ses nouveaux traitements a 
compensé la baisse des ventes de l'Advair, qui fut longtemps 
l'une de ses vaches à lait mais est aujourd'hui confronté à une 
concurrence nourrie sur le segment des maladies respiratoires. 
    Parallèlement, la rentabilité des activités grand public 
s'améliore, tout comme les ventes de vaccins.  
    Au troisième trimestre, le chiffre d'affaires total du 
groupe a bondi de 23% à 7,54 milliards de livres (8,43 milliards 
d'euros) et son bénéfice par action courant de 39% à 32,0 pence. 
    Les analystes financiers interrogés par Thomson Reuters 
prévoyaient en moyenne un chiffre d'affaires de 7,28 milliards 
de livres et un bénéfice par action courant de 29,6 pence.  
    Andrew Witty, le directeur général qui s'apprête à céder sa 
place à Emma Walmsley et dont le mandat a été marqué par des 
périodes de dégradation des résultats et un scandale de 
corruption en Chine, a déclaré mercredi que le groupe était sur 
la voie du redressement.  
    Il a précisé que le bénéfice par action courant à taux de 
change constants devrait progresser de 11% à 12% sur l'ensemble 
de 2016. 
    Witty a déclaré que les résultats publiés mercredi 
reflétaient "les progrès continus que nous avons réalisés tout 
au long de 2016 pour assurer la croissance des ventes des 
nouveaux produits, maintenir une maîtrise efficace des coûts et 
mettre en oeuvre nos plans de restructuration et d'intégration". 
    A la Bourse de Londres, l'action GSK perdait 1,63% à 1.603 
pence à 12h23 GMT alors que l'indice Stoxx européen du secteur 
abandonnait 1,13%. 
     
 
 (Ben Hirschler, Marc Angrand pour le service français, édité 
par Juliette Rouillon) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant