Giroud refroidit Old Trafford

le
0

Le choc du week-end anglais aura longtemps été très décevant, avant de gagner en intensité en deuxième période. Face à un Arsenal très peu inspiré, Manchester United a longtemps pensé se relancer à domicile grâce à un but de Mata. C'était sans compter sur le supersub Olivier Giroud.

Manchester United FC 1-1 Arsenal FC

Buts : Mata (69e) pour Manchester United // Giroud (89e) pour Arsenal

Aucune victoire. Décidément, Arsène Wenger n'y arrive pas face à José Mourinho en championnat. Alors que les Gunners arrivaient en grande forme et invaincus en Premier League depuis la 1re journée, les visiteurs n'ont pas montré grand-chose, avec un milieu de terrain très décevant et un Özil fantomatique, dans un match qui a mis une bonne demi-heure à se lancer. La faute peut-être à l'horaire du match ou aux nombreuses absences. Pas de Zlatan, Bailly, Smalling ou Fellaini du côté des Red Devils, tandis que Rooney continuait de décuver sur le banc pour laisser le jeune Marcus Rashford se démener sur le front de l'attaque. Il a finalement fallu attendre un penalty litigieux non sifflé sur Valencia pour que les esprits s'échauffent et qu'on commence enfin à parler football. Dépassés, les Gunners se sauvent néanmoins grâce à un coup de tête d'Olivier Giroud dans les dernières minutes. Arsenal remonte sur le podium tandis que Manchester United reste accroché à sa sixième place.

Alexis seul face à United


Une poignée de main glaciale, rien de plus, pour débuter ce match entre la bande à Arsène et celle à José. Si la pression est clairement sur les épaules des Mancuniens au début du match, ce sont bien les locaux qui imposent un gros rythme dans les premières minutes. Juste le temps qu'un Sanchez virevoltant - avec un beau bandage à la cuisse pour faire croire qu'il est diminué -, se chauffe et donne des premiers frissons à Old Trafford. Le Chilien est tellement bouillant qu'il s'essaye même au tacle par derrière sur Herrera. Dommage qu'il soit un peu le seul Gunner sur le terrain à vouloir jouer. Du côté de Manchester, on enchaîne les centres mais jamais personne ne veut les reprendre, alors forcément, ça ne fait pas beaucoup avancer les choses. Cette première mi-temps attendait

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant