Giroud qualifie Arsenal !

le
0

Emmené par un Olivier Giroud en mission, et auteur d'un triplé, Arsenal n'aura tremblé qu'une vingtaine de minutes avant de prendre le dessus sur l'Olympiakos (3-0) et se qualifier pour les huitièmes de finale.

Olympiakos Le Pirée 0-3 Arsenal FC

Buts : Giroud (29e, 50e, 67e)

"Je pense que Giroud se débrouille très bien. Maintenant, est-ce que vous pouvez gagner le championnat avec lui ? Je ne le crois pas." La déclaration est signée Thierry Henry, le 27 avril dernier, au sujet d'Olivier Giroud. Arsenal n'a évidemment pas été sacré champion depuis. Mais alors qu'il fallait un petit exploit aux Gunners sur la pelouse de l'Olympiakos pour espérer se qualifier - une victoire par deux buts d'écart ou avec trois buts inscrits - les supporters pouvaient trembler à la vue de la composition, avec les absences conjuguées de Cazorla et Sanchez dans le secteur offensif. Mais voilà, ce soir, les Gunners tenaient malgré tout dans leurs rangs un héros en puissance. Un héros moins flamboyant qu'un Cristiano Ronaldo ou qu'un Messi, peut-être, mais un héros au mental d'acier. Un sauveur nommé Giroud. Auteur d'un triplé d'attaquant pur, Olivier Giroud, qui en a profité pour dépasser Denis Bergkamp au nombre de buts inscrits pour les Gunners en Ligue des champions, a qualifié les siens, fait taire ses détracteurs, et s'est fait une belle place dans le coeur des supporters au passage. Une soirée à conjuguer au plus que parfait pour lui, et pour les Londoniens.

Lala la lalalala lalalala…


Le coup d'envoi est donné dans un Karaïskaki chaud bouillant, et chantant. D'entrée de jeu, les Grecs, qui jouent une qualification historique ce mercredi soir, pressent haut, et montrent qu'ils sont loin d'être là pour faire de la figuration. Suite à un premier coup franc dangereux pour les locaux, Fortounis récupère le ballon, s'infiltre dans la surface et tombe, mais l'arbitre n'est pas dupe, et avertit le numéro 7 grec. Si les Gunners sont dos au mur, ce sont les locaux qui entament le match de la meilleure des façons et sur un centre d'Ideye Brown, la défense des Gunners doit se dégager précipitamment. Gênés par la tactique mise en place par Marco Silva, les hommes de Wenger multiplient les imprécisions et Ramsey écope logiquement d'un jaune sur une intervention en retard. Et alors que les…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant