Giroud, le compteur bloqué

le
0
Giroud, le compteur bloqué
Giroud, le compteur bloqué

Contesté comme jamais à Arsenal, Olivier Giroud n'arrive plus à marquer, à tel point qu'il a perdu sa place de titulaire au profit de Welbeck. Et il faut absolument qu'il relance la machine à un mois et demi de l'Euro.

13 janvier 2016, on joue la 55e minute de l'exceptionnel Liverpool-Arsenal. Après une première mi-temps de folie, les deux équipes ne se sont pas encore départagées. Le tableau d'affichage est bloqué à 2-2. Jusqu'à ce qu'Olivier Giroud reçoive le ballon dos au but. L'attaquant des Gunners, qui a déjà scoré il y a une demi-heure, réalise un contrôle orienté parfait en faisant passer la balle derrière son pied d'appui. Son adversaire direct est dans le vent. Il se retourne rapidement et allume du pied gauche dans le petit filet opposé de Mignolet. Le gardien belge n'esquisse pas le moindre geste. Il sait que ça ne sert à rien de plonger face à cet enchaînement parfait. Même si les Reds finiront par égaliser dans les derniers instants du match, Giroud peut se satisfaire d'avoir accompli un match plein sur le front de l'attaque des Gunners. D'ailleurs, ce but sublime, il le savoure, il en est fier. Il exulte auprès des supporters. Il fait bien, parce qu'il ne va plus remarquer de sitôt. Aujourd'hui, ça fait douze matchs que Giroud n'a plus fait trembler les filets.

Pas un top player


"Arsenal peut-il gagner le titre avec Giroud ? Je ne crois pas. Il faut qu'ils achètent un buteur de classe mondiale pour redevenir champion". La saillie de Thierry Henry sur Skysports à la fin de la saison dernière avait fait grand bruit. Surtout que des personnalités de poids comme Harry Redknapp et Piers Morgan étaient allés dans le même sens. Et depuis, elle est ressortie par les détracteurs d'Olivier Giroud à chaque contre-performance de l'attaquant français. Depuis qu'il est arrivé à Londres, l'ancien Montpelliérain est régulièrement pointé du doigt. Il ne serait pas à la hauteur, ne ferait pas partie du haut du panier des buteurs en Europe. Il faut dire qu'il dépasse difficilement les 15 buts par saison en Premier League depuis qu'il est à Arsenal. Mais cette année, c'est la première fois qu'il traverse une période de disette aussi importante. Douze matchs et 587 minutes qu'il n'a pas trouvé le chemin des filets, pour seulement deux petites passes décisives.



Même dans le jeu, il…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant