Giroud et Debuchy sont dans un bateau...

le
0
Giroud et Debuchy sont dans un bateau...
Giroud et Debuchy sont dans un bateau...

Habitués des listes de Laurent Blanc puis Didier Deschamps, Olivier Giroud et Mathieu Debuchy semblent à l'aube d'une saison périlleuse à Arsenal. Le premier n'est plus forcément le titulaire indiscutable en pointe, quand le second ne joue même plus du tout. De quoi s'inquiéter en vue de l'Euro ?

Le 29 février 2012, Olivier Giroud et Mathieu Debuchy filaient le parfait amour : centre précis du second, but du premier pour une victoire en Allemagne en match amical. L'émotion était si forte que celui qui jouait alors pour Montpellier s'était permis d'embrasser son compère lillois. Trois ans plus tard, les deux hommes évoluent sous le même maillot à Arsenal, ils ont fait leur trou en Bleu - comme doublure officielle de Karim Benzema pour Giroud, comme titulaire au poste de latéral droit pour Debuchy - et ont disputé l'Euro 2012, puis la Coupe du monde 2014. Quant à l'Euro 2016, peut-il leur filer sous le nez à cause de leurs situations respectives sous les ordres d'Arsène Wenger ?

Olivier Giroud, les menaces Walcott et Martial


L'intéressé pourra dire le contraire, les remarques de Thierry Henry la saison passée sur l'incapacité d'Arsenal à jouer le titre avec le seul Olivier Giroud en pointe auront laissé des traces. Pour sa quatrième saison chez les Gunners, le Français n'apparaît plus comme titulaire indiscutable en pointe aux yeux d'Arsène Wenger, qui lui a préféré Théo Walcott depuis deux matchs, quand bien même il a échoué à recruter l'attaquant de classe mondiale qu'il visait pendant le mercato. En pointe, Walcott a brillé ce week-end contre Stoke City en ouvrant le score avec talent. Giroud a bien marqué de la tête à un quart d'heure de la fin, il a également croqué sa première occasion, rappelant qu'il n'était pas un tueur dans la surface, tout du moins pas actuellement.

L'an passé, malgré des blessures, il avait atteint le score honorable de 14 buts en 27 apparitions de Premier League, il en est à 2 en 5 apparitions cette saison. Pas de quoi remettre en question pour le moment son statut de numéro 2 des Bleus, car avec 10 buts en 41 sélections, l'ancien de Montpellier est l'attaquant le plus expérimenté derrière Karim Benzema. Mais son dernier but en sélection remonte au mois de mars contre le Danemark. Pour sa dernière apparition contre la Serbie, il n'a pas ménagé ses efforts, mais ne s'est pas forcément montré sous son meilleur jour. Si sa situation ne se rétablit pas à Arsenal, ou pire, si elle s'accentue, il pourrait manquer le train de l'Euro à cause de l'éclosion d'Anthony Martial. Avec Alexandre Lacazette - vrai prétendant s'il retrouve son rythme de 2014-2015 - et Bafétimbi Gomis, plus proche de son registre et en pleine bourre à Swansea, Giroud ne manque…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant