Gironde : deux domaines viticoles mis en examen pour épandage près d'une école

le
1
Gironde : deux domaines viticoles mis en examen pour épandage près d'une école
Gironde : deux domaines viticoles mis en examen pour épandage près d'une école

Des enfants de Gironde pris de picotements à la gorge, d'irritations yeux ou encore de nausées... Deux domaines viticoles viennent d'être mis en examen pour épandage près d'une école. En mai 2014 au retour de la pause déjeuner, une vingtaine d'enfants de l'école de Villeneuve-de-Blaye et l'institutrice commencent à ressentir les mêmes symptômes. Le directeur de l'école décide alors de confiner les enfants à l'intérieur de l'établissement et alerte le médecin scolaire. Ce jour là, les propriétaires des vignes aux alentours de l'école étaient en train d'effectuer des épandages sur les parcelles...  

 

 

Une enquête administrative avait établi que les produits étaient autorisés et utilisés régulièrement en viticulture pour lutter contre le mildiou et l'oïdium, mais suggérait que l'épandage «à proximité de l'école s'est déroulé dans des conditions inappropriées sans qu'aient été prises toutes les précautions pour le voisinage».

 

Après avoir initialement classé l'affaire sans suite, la justice avait ouvert une information judiciaire contre X..., après plainte d'une fédération d'associations de défense de l'environnement du Sud-Ouest, la Sepanso, qui s'est constituée partie civile, suivie par l'association Génération Futures, qui lutte contre le recours aux pesticides dans l'agriculture et plus particulièrement dans la viticulture. 

 

Le 17 octobre, le Château Escalette et Château Castel La Rose, deux domaines dont l'un est certifié bio, ont été mis en examen pour «usage inapproprié de produits phytopharmaceutiques» dans le cadre de l'information judiciaire ouverte fin 2015 par le Parquet de Libourne. Comme Les parcelles cultivées en bio ou avec des produits phytosanitaires ont été traitées le même jour, il est diffcile de discerner lequel des deux traitements, le bio ou le phyto est à l'origine de l'intoxication.

 

Selon les défenseurs de l'environnement, il ne ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • yves288 il y a 8 mois

    bof il s'agit clairement du soufre, plus largement utilisé en bio ...