Girard livre les clés de la réussite

le
0
Girard livre les clés de la réussite
Girard livre les clés de la réussite

Il l'avait annoncé lors de son intronisation cet été à la place de Rudi Garcia, parti tenter le challenge romain en Italie : il n'était pas arrivé à Lille pour faire du « copier-coller ». Les premiers mois passés au LOSC le confirment, René Girard a posé sa patte sur le jeu du club nordiste. Et pour le moment, les résultats qu'il obtient jouent en sa faveur. Troisième de L1 à mi-saison, à quatre petits points du PSG, grand favori, et à un seul de Monaco, autre millionnaire du championnat, Lille vit une première partie de saison étonnante, insoupçonnée pour certains. Et même au-delà des espérances de l'ancien coach de Montpellier, arrivé sur la pointe des pieds dans son nouveau club. « Ce que j'ai éprouvé contre Lorient (ndlr : son premier match sur le banc lillois) ressemble un peu à ce que l'on peut ressentir lorsque l'on présente sa compagne à sa famille pour la première fois ! Plusieurs questions nous traversent l'esprit : va-t-elle leur plaire ? Va-t-elle être acceptée ? » Après quelques mois de relation, c'est aujourd'hui de fiançailles dont il est question.

« Le 4-4-2 m'est alors apparu être la solution la plus adéquate »

Mais rien n'arrive par hasard. Avec des ingrédients qu'il connaît bien et une refonte en profondeur du schéma tactique, René Girard a pris pleine possession de son nouveau club. « En arrivant au LOSC, en tenant compte des départs de l'intersaison ou des blessés, j'ai simplement essayé de mettre en place un système de jeu qui permette d'optimiser les performances de chacun, explique-t-il dans un entretien sur le site officiel du club. Le 4-4-2 m'est alors apparu être la solution la plus adéquate dans laquelle tous les joueurs pourraient s'exprimer au mieux. » Bonne pioche pour l'ancien de Montpellier qui a rapidement eu confirmation de son talent de meneur d'hommes. Et les premières grosses performances sont venues corroborer ses choix. « Au fil du temps, les joueurs ont pris confiance et performé, notamment en battant des équipes comme Monaco (2-0), Marseille (1-0), Saint-Étienne (1-0) ou encore en tenant tête au PSG (2-2), se félicite-t-il. Ces résultats sont venus confirmer les choix qui ont été faits. Pas mal de doutes ont été balayés pour laisser place à plus de certitudes. C'est une grande satisfaction. » 

Meilleure défense de Ligue 1 avec huit buts encaissés

Et les points positifs sont légion. Notamment la défense, qui est la meilleure de Ligue 1 avec huit buts encaissés en 19 rencontres. Point de départ de la réussite du club dans son opération podium. « Cette performance ne doit pas pour autant être attribuée uniquement à Vincent (Enyeama) et aux quatre défenseurs mais bien à l'ensemble de l'équipe, précise René Girard. Je le répète en permanence : gardien, défense, milieu, attaque, on se met en valeur seulement si le collectif est performant. Maintenant, Vincent a sans aucun doute été monstrueux. Quant à la défense, elle a été remaniée à 50% avec l'arrivée de Simon Kjaer et le retour de prêt de Pape Souaré. Ils se sont tous les deux mis en route de façon remarquable et ont fait le travail nécessaire pour s'immerger rapidement dans le collectif. Globalement, tout le monde a beaucoup donné pour arriver à ces résultats. » De là à penser à un titre de champion ? René Girard ne s'interdit rien. « Je ne sais pas mais ce qui est certain, c'est que nous sommes toujours là ! », conclut-il. Une phrase qu'il a souvent prononcée lors de la saison 2011-12 avec Montpellier. La suite est gravée dans son palmarès.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant