Giovanni Palatucci, le «Schindler italien» collaborait avec le régime nazi

le
0
Cet officier de police italien, honoré du titre «Juste parmi les nations» pour avoir sauvé 5000 Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, aurait été en réalité un exécuteur consentant des lois raciales en Italie.

Le mémorial de l'Holocauste à Washington vient de déboulonner la statue de Giovanni Palatucci. On le surnommait le «Schindler italien», «l'ange protecteur des Juifs», le «saint sauveur» de Fiume. C'est un «Juste parmi les nations» du Mémorial Yad Vashem de Jérusalem. Le Vatican instruit sa béatification. Or, rapporte l'International Herald Tribune le 20 juin, cet officier de police italien, loué dans le monde entier pour avoir sauvé quelque 5000 Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, aurait plutôt été un acteur de la Solution finale.

Le Mémorial de l'Holocauste à Washington est le premier à réagir aux informations fournies par le Centre Primo Levi. Cette institution, rendant compte du travail de plus d'une douzaine de chercheurs, assur...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant