Ginger : Résultats 2006 en hausse

le
0

§ Progression du chiffre d’affaires des 3 pôles soutenue et équilibrée: +15%

§ Résultat Opérationnel Courant : + 82 %

§ Amélioration du ratio d’endettement net sur fonds propres à 0,67

§ Reprise du versement de dividende

Le Conseil de Surveillance du Groupe GINGER, réuni le 3 avril, a examiné les comptes 2006 arrêtés par le Directoire.

IFRS

2005

2006

En milliers d'euros

Chiffre d'affaires

223 179

250 280

à périmètre constant (*)

217 768

250 280

Résultat Opérationnel Courant

5 898

10 753

Résultat Opérationnel

4 455

10 548

Résultat Net part du Groupe

1 001

5 484

En millions d'euros

Capitaux propres

34,2

39,7

Endettement net

31,3

26,8

Ratio d’endettement net

0,92

0,67

(*) le CA du LEM, cédé mi 2005, s’est élevé à 5 411 K€ au cours de cet exercice.

A . Des progrès significatifs en 2006

1- Une croissance organique de l’activité

A périmètre constant, le chiffre d’affaires de GINGER s’établit à 250 M€, contre 218 M€ en 2005, soit une croissance organique de 15%.

Cette progression équilibrée traduit la bonne dynamique de développement interne de chacun des trois pôles et l’esprit d’ingéniosité de ses équipes :

§ le pôle Construction (+13%) bénéficie d’un marché porteur. Il a progressé par ailleurs grâce à l’activité « clés en main », au développement de missions auprès des Grands Comptes en France et à l’international, et à l’émergence des partenariats publics privés.


§ le pôle Environnement (+18%) confirme l’accélération de son développement sur les marchés de l’hydraulique urbaine, de l’étude et la gestion des risques environnementaux, et des infrastructures.

§ le pôle Télécoms (+17%) bénéficie des investissements des opérateurs GSM à l’international : Madagascar, Mayotte, Mali, Sénégal, République Dominicaine
et Caraïbes… et d’une activité soutenue en France, notamment avec la couverture GSM des zones blanches.

2- Des résultats en hausse

GINGER confirme la nette progression de l’ensemble de ses performances financières :

§ le Résultat Opérationnel Courant bénéficie de la croissance du chiffre d’affaires, d’une amélioration de l’organisation et de la maîtrise des charges. Il s’élève à 10,8 M€ contre 5,8 M€ en 2005.

§ le Résultat Net part du groupe, fort d’une baisse du coût de l’endettement net, poursuit son amélioration et s’établit à 5,5 M€ contre 1,0 M€ en 2005.

3- Une structure financière saine

L’endettement net est de 26,8 M€ (contre 31,3 M€ à fin 2005) et permet d’améliorer le ratio d’endettement net sur capitaux propres à 0,67 contre 0,92 à fin 2005.

4- Dividende

Il sera proposé à l’Assemblée Générale du 12 juin 2007 le versement d’un dividende de 0,15€ par action au titre de l’exercice 2006.

B - Perspectives 2007

Commentant les perspectives, Jean-Luc SCHNOEBELEN, Président du Directoire, a déclaré : "La transformation du Groupe GINGER d'un ensemble de sociétés en un Groupe intégré, annoncée en octobre 2005, a été menée activement tout au long de l'exercice écoulé. Elle a franchi une nouvelle étape décisive au début de l'année 2007 avec le rapprochement de l'Ingénierie de la Construction et du Pôle Environnement qui permettra de répondre plus efficacement encore aux attentes de nos clients dans le domaine, notamment, des constructions HQE et elle se terminera, dans les prochains mois, par le rachat, là où c'est possible, des intérêts minoritaires des sociétés que le Groupe ne contrôle pas encore
à 100 %.

Ainsi structuré, le Groupe s'estime plus que jamais en mesure de jouer un rôle majeur sur son secteur. Il entend s'appuyer sur ses fondamentaux et sur la qualité de ses équipes pour accélérer son développement sur des marchés en pleine expansion tels que les économies d'énergie et les énergies renouvelables (Nouvelles Technologies de l'Énergie) : écobilans, éoliennes et énergie solaire, le déploiement de fibre optique (FTTH) où il a déjà été retenu sur certains projets, les PPP et la maintenance."

Le Groupe poursuivra la dynamique insufflée par son plan de progrès 2005-2007 avec les mêmes 6 priorités**.

A propos de GINGER

§ Des compétences exceptionnelles en matière d’expertise, d’ingénierie de conception et de maintenance, appliquées à 3 secteurs d’activité : la construction, l’environnement et les télécoms.

§ Une complémentarité unique et originale entre bureaux d’études et laboratoires d’analyses, d’essais et de contrôle.

§ Une capacité à conduire tout projetlié à la conception, l’aménagement et la maintenance d’équipements et d’infrastructures permettant de renforcer la qualité et la sécurité du cadre de vie.

§ Une offre et une gestion globale des projets, coordonnés par un interlocuteur unique pour une parfaite maîtrise des interfaces tout au long de la mission, assurant une plus grande fiabilité dans la réalisation des projets, en maîtrise d’œuvre ou clés en main.

GINGER, c’est 2 338 collaborateurs à fin février 2007, dont plus de 50 % d’ingénieurs et techniciens, plus de 20 domaines d’expertise, une grande renommée et des marques à technicités fortes : CEBTP SOLEN, SECHAUD BOSSUYT, SUDEQUIP, ETCO, OER, BEFS, SIEE, SPI INFRA, GINGER ENVIRONNEMENT & INFRASTRUCTURES, CAMUSAT, GINGER TELECOMS, CIDES….

Contacts :

GINGER Altedia FinancE

Eric Blanchard - Secrétaire Général Jérôme Gacoin

e.blanchard@gingergroupe.com jgacoin@altedia.fr

Tel. 01 56 69 19 40 Tel : 01 44 91 52 30 / 52 49

Lydia Malineau - Direction Communication

l.malineau@gingergroupe.com

Tel : 01 56 69 19 40

Club Actionnaires de GINGER : Numéro vert 0 800 10 19 20

(**) Plan de Progrès publié le 6 JUILLET 2005

1/ Priorité à la croissance interne pour chacun des métiers des 3 pôles : Construction, Environnement et Télécoms.

2/ Amélioration du résultat d’exploitation, avec accélération du programme de réduction des coûts, engagé fin 2004, notamment concernant « les coûts non salariaux non utiles aux clients ».

3/ Revue stratégique des différentes activités de GINGER pour décider des activités à développer en priorité, celles à créer ou à acquérir, et éventuellement celles à céder.

4/ Amélioration de la structure bilancielle, grâce à un meilleur excédent brut d’exploitation et à une meilleure gestion du besoin de fonds de roulement.

5/ Développement et Valorisation du Capital Humain, notamment par l’embauche de compétences, la mise en place de bonus en fonction des progrès réalisés, le développement de la formation et de l’actionnariat interne.

6/ Pilotage du Groupe par un Comité Exécutif présidé par Jean-Luc SCHNOEBELEN et par la mise en place de tableaux de bord de progrès mensuels, à la fois économiques et humains, avec étalonnage régulier par rapport aux meilleurs concurrents.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant