GINGER: Chiffre d’affaires du 1er semestre 2009 : 128,4M€

le
0

GINGER conserve sa capacité de réaction et d’adaptation en dépit

d’un environnement économique dégradé

Le groupe GINGER a réalisé un chiffre d’affaires de 128,4M€ sur le premier semestre 2009, en recul de -5% sur les métiers d’Ingénierie et d’Expertise et de -7,9% en global. Il est à rappeler que le pôle Télécoms a bénéficié en 2008 d’un contrat significatif (hors marché récurrent). Neutralisation faite de cet élément exceptionnel, le chiffre d’affaires du groupe ressortirait en léger recul de -3,1%.

Par ailleurs, les efforts réalisés en matière de productivité, nous permettent d’envisager un maintien de nos marges.




GINGER a su conserver sa capacité de réaction et d’adaptation en dépit d’une conjoncture économique difficile qui s’est accentuée sur le deuxième trimestre 2009. Malgré le recul du chiffre d’affaires au premier semestre (traditionnellement plus faible que le deuxième semestre) et dans l’hypothèse d’un commencement de sortie de crise, le groupe reste confiant sur l’activité 2009.

En outre, dans le prolongement du rachat d’ARCET NOTATIONS, GINGER est en négociation avancée pour l’acquisition d’une seconde société présente sur le même secteur avec une forte complémentarité de clientèle. Ainsi, GINGER est en phase de se positionner comme le leader dans le domaine de la notation en Développement Durable.

§ Branche Expertise : bonne tenue de l’activité

Le chiffre d’affaires de la branche Expertise atteint 47,8M€ au premier semestre 2009 en léger recul de -4,5%.

La contraction du chiffre d’affaires des métiers liés à la géotechnique a été contenue sur le deuxième trimestre 2009. En outre, le groupe continue de renforcer sa part de marché sur les métiers du diagnostic, de la pathologie et du contrôle avec un chiffre d’affaires en croissance de plus de 10%.

L’activité des filiales situées dans les Dom-Tom et Pom marque également une progression de 10% sur le premier semestre 2009 en dépit des mouvements sociaux en Martinique et en Guadeloupe, qui ont neutralisé deux mois d’activité sur la période.

Depuis le début de l’année, la branche Expertise a signé de nombreux contrats, tels que :

- l’expertise géotechnique dans le port militaire de Brest (Ministère de la Défense) ;

- l’assistance technique des études d’entretien de chaussées, les contrôles extérieurs de travaux et les études géotechniques sur le Réseau National ;

- le diagnostic du béton armé des parties émergées de deux bassins de rejet des eaux de refroidissement de deux tranches nucléaires avec EDF CNEPE ;

- la mission de contrôle extérieur de l’élargissement du péage de Dozulé pour la Société Autoroutes Paris Normandie (SAPN).

La fin du premier semestre 2009 nous permet d’envisager une meilleure tendance sur les métiers liés au marché de la géotechnique qui devraient bénéficier au cours du second semestre des premiers effets du plan de relance de l’état français.

§ Branche Ingénierie : chiffre d’affaires stable

Le chiffre d’affaires de la branche Ingénierie est resté stable par rapport à la période précédente, conséquence d’un carnet de commandes bien rempli à fin 2008 et ce, malgré un nombre de jours ouvrés au T2 2009 inférieur à celui de 2008 (60 jours contre 62 jours). Le chiffre d’affaires de la branche s’établit ainsi à 34,2M€, comparé à 34,7M€ en 2008 (-1,4%).

Les efforts commerciaux déployés au premier semestre ont permis d’atteindre un niveau de carnet de commandes en croissance sur la période (+5%). Quelques contrats importants ont été étendus à des missions complémentaires et de nouveaux contrats ont été signés, parmi lesquels on peut citer :

- la réhabilitation de Jussieu, maître d’ouvrage EPA Jussieu ;

- l’extension du contrat de l’hôpital de Bayonne, maître d’ouvrage CHCB Bayonne ;

- la maîtrise d'œuvre des ouvrages souterrains et de la cité de chantier des Halles, avec la Mairie de Paris ;

- la maitrise d‘œuvre de l’échangeur de Biot, maître d’ouvrage ESCOTA ;

- la maitrise d‘œuvre de la route de Taravao en Polynésie, maître d’ouvrage Etablissement Aménagement Développement (EAD) de Polynésie ;

- les diagnostics techniques des ports Hercule et Fontvieille de Monaco, maître d’ouvrage Société des ports de Monaco ;

- la maitrise d‘œuvre de l’usine de traitement de déchets de Romainville (URBASER) ;

- l’assistance au SMICTOM centre alsace pour le traitement des déchets.

§ Branche Clés en main – Maintenance : sensible exposition à la conjoncture

La branche Clé en main - Maintenance a réalisé un chiffre d’affaires de 2,6M€ sur le premier semestre 2009, en déficit de -1,8m€ par rapport au premier semestre 2008.

Le Clés en main – Maintenance est une activité naissante et subit plus sensiblement les aléas conjoncturels. Le recul du chiffre d’affaires a peu d’impact sur l’activité propre puisqu’il s’agit d’un chiffre d’affaires globalement sous-traité.

Le deuxième trimestre a été marqué par le démarrage de la construction d’un bâtiment à usage de laboratoires et de bureaux pour le compte de HSBC REIM. La poursuite des efforts de développement a par ailleurs permis de signer un contrat pour la réalisation du siège social de MA NOUVELLE MUTUELLE dont la construction démarrera au troisième trimestre 2009 pour une durée d’environ 12 mois.

§ Pôle Télécoms : conforme aux attentes

Le pôle Télécoms enregistre un chiffre d’affaires de 43,8M€ au premier semestre 2009 (-13%). Cependant l’année 2008 a bénéficié d’un contrat significatif à Madagascar de couverture de zones blanches (impact de 7M€ sur le S1 2008). Outre ce contrat (hors activité récurrente), le chiffre d’affaires du pôle Télécoms est équivalent à celui du premier semestre 2008.

L’activité à l’international a été ralentie dans certains pays suite aux troubles politiques, notamment à Madagascar et en Guinée. Néanmoins, le pôle a poursuivi l’ouverture de nouveaux territoires, en compensation des zones impactées par la crise.

Jean-Luc Schnoebelen, Président du Directoire, a déclaré : « Sur le premier semestre 2009, notre Groupe a prouvé sa capacité de réaction et d’adaptation malgré une conjoncture défavorable. L’environnement est encore incertain, mais le groupe reste confiant sur l’activité 2009. Compte tenu des efforts réalisés, au sein de nos équipes et dans chaque métier du Groupe, en matière de productivité, nous restons sereins quant au maintien de nos marges. Par ailleurs, avec l’acquisition d’une seconde société dans la notation en Développement Durable, nous nous positionnons comme le leader. »

Prochain rendez-vous :

ü Conférence call, le vendredi 24 juillet 2009 à 8h30

A propos de GINGER

§ Des compétences exceptionnelles en matière d’expertise, d’ingénierie, de clés en main et de maintenance.

§ Une complémentarité unique et originale entre bureaux d’études et laboratoires d’analyses, d’essais et de contrôle.

§ Une capacité à conduire tout projet lié à la conception, la construction et la maintenance d’équipements et d’infrastructures permettant de renforcer la qualité et la sécurité du cadre de vie.

§ Une offre et une gestion globale des projets, coordonnés par un interlocuteur unique pour une parfaite maîtrise des interfaces tout au long de la mission, assurant une plus grande fiabilité dans la réalisation des projets, en maîtrise d’œuvre ou clés en main.

GINGER, c’est 2 512 collaborateurs à fin mai 2009, dont plus de 50 % d’ingénieurs et techniciens, plus de 20 domaines d’expertise, une grande renommée et des marques à technicités fortes : GINGER CEBTP, GINGER CATED, GINGER ATM, CEBTP DEMOLITION, GINGER BATIMENT Conception et Construction, GINGER Expertise & Maintenance de Patrimoine, GINGER SECHAUD BOSSUYT, SUDEQUIP, GINGER ETCO, OER, GINGER BEFS, GINGER ENVIRONNEMENT & INFRASTRUCTURES, GINGER PARERA, CAMUSAT, GINGER TELECOMS, GINGER CIDES…. une clientèle récurrente à plus de 60 %.

La richesse de son histoire, de son expérience, de ses hommes, confère au Groupe GINGER les qualités essentielles pour apporter à ses clients la meilleure réponse en terme de qualité technique, de respect des délais, d’optimisation des coûts, tout en intégrant une parfaite maîtrise des contraintes réglementaires et des principes de développement durable.

Code ISIN : FR0000045023 - Code REUTERS : GING.PA

L’action GINGER est cotée depuis le 20 novembre 2001 sur Euronext Paris compartiment C d’Euronext Paris SA.

Club Actionnaires de GINGER : Numéro vert 0 800 10 19 20

Contacts

Jacky GERARD

Directeur Délégué à la Direction Générale

Tel : 01 56 88 23 13

j.gerard@gingergroupe.com

Katy MONTECATINE

Relations Investisseurs

Tel : 01 56 69 19 33

k.montecatine@gingergroupe.com

Lydia MALINEAU

Direction de la Communication

Tel : 01 56 69 19 40

l.malineau@gingergroupe.com

Presse

Caroline Simon - Claire Doligez

01 53 70 74 70

caroline.simon@image7.fr - cdoligez@image7.fr

www.gingergroupe.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant