Gilles Grapinet : «Worldline dipose de plusieurs moteurs de croissance»

le
0
Gilles Grapinet, directeur général de Worldline. (© M. Bertrand)
Gilles Grapinet, directeur général de Worldline. (© M. Bertrand)

Worldline se présente comme un spécialiste du paiement électronique. Mais le groupe est aussi actif dans la voiture connectée et les logiciels financiers, notamment. Quelle est la cohérence de son positionnement ?
Gilles Grapinet :
Depuis toujours, nous vendons à la fois des services de paiement électronique pour les banques et les commerçants et des services de transactions électroniques comme des plateformes en temps réel pour la gestion des objets connectés, des prestations de billettique électronique pour le secteur du transport, des services d’émission et d’encaissement d’amendes ou d’impôts. La logique industrielle est double : réutiliser des briques logicielles communes avec les métiers du paiement et tirer avantage de la convergence progressive des usages. Notre segment billettique, qui a crû de 10% en 2014, en est une illustration avec par exemple la dématérialisation des tickets papier au profit de systèmes électroni­ques de transport à base de cartes. Cette convergence se retrouve dans les voitures connectées qui ont vocation à embarquer, de plus en plus, des services d’achat et de paiement de divers services, ou encore à travers les plateformes de paiement en ligne d’impôts et de taxes que nous vendons aux gouvernements.

■ Un fort potentiel de croissance

Quels sont les moteurs de croissance pour le groupe, qui doit accélérer d’ici 2017 ?
Gilles Grapinet :

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant