Gilles Carrez (UMP) : "Valls mène une politique au fil de l'eau"

le
0
Le président de la commission des Finances de l'Assemblée, l'UMP Gilles Carrez, estime que les efforts de baisse des dépenses du gouvernement sont très insuffisants.
Le président de la commission des Finances de l'Assemblée, l'UMP Gilles Carrez, estime que les efforts de baisse des dépenses du gouvernement sont très insuffisants.

Le Point : Le déficit public n'est pas maîtrisé, un coup de pouce aux petites retraites et Michel Sapin qui s'abrite derrière la faiblesse de l'inflation pour justifier des économies différées... Que vous inspire cette rentrée ? Gilles Carrez : Cette rentrée est décourageante. Les raisonnements de Michel Sapin sont faux et spécieux. Ce gouvernement est en vérité aux abois sur les dépenses et ne possède plus aucune marge de manoeuvre fiscale. Avez-vous eu transmission des documents de Bercy sur les 50 milliards d'euros d'économies, dont 21 milliards l'année prochaine ? Toujours rien. Nous ne ferons aucune économie tant que nous n'abandonnerons pas le raisonnement par rapport à une tendance : on se contente aujourd'hui de freiner la hausse ! Résultat : les dépenses publiques ont atteint 57,2 % du PIB, en 2013, record d'Europe. En 2014, nous allons de nouveau le battre avec 57,5 ou 57,6 %. Rien ne semble pouvoir arrêter cette marée montante inexorable... Prenons un exemple : le RSA. Quand le gouvernement l'augmente de 2 % alors que l'inflation n'est que de 0,5 % et la croissance est de 0,3 %, cela revient à augmenter la dépense publique plus vite que la richesse nationale... On vient de faire exactement la même chose avec le coup de pouce aux petites retraites. Puisque ce gouvernement ne veut pas prendre à bras le corps le problème des effectifs de la fonction publique, nous continuerons à sombrer. Manuel Valls mène une...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant