Gilani : «Le Pakistan veut coopérer avec les États-Unis»

le
0
INTERVIEW - Le premier ministre pakistanais affirme que ses services de renseignements ignoraient où se cachait Oussama Ben Laden et ne jouent pas un «double jeu»

Né en 1952, Yusuf Raza Gilani est issu d'une famille politique influente du Pendjab. En 1988, il rejoint le parti PPP de Benazir Bhutto et devient ministre de la Santé. De 1993 à 1996, il est président de l'Assemblée nationale. Sous la dictature militaire de Musharraf, il est jeté en prison. Après l'assassinat de Benazir, Gilani devient premier ministre. Depuis la réforme constitutionnelle d'avril 2010, il est le vrai chef politique du pays. En visite officielle à Paris, il a reçu jeudi Le Figaro.

LE FIGARO. - En octobre 2009, votre ministre de l'Intérieur, Rehman Malik, recevant une délégation de parlementaires américains, leur déclara qu'Oussama Ben Laden n'était sûrement pas au Pakistan, mais probablement en Iran ou en Afghanistan. Que répondez-vous au fait embarrassant que le terroriste ait été trouvé dans une ville de garnison du Pakistan?

Yusuf Raza GILANI. - Le ministre Malik leur a surtout dit que les autorités du Pakistan ignoraient où se trouvait Ben Lade

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant