Gilad Shalit est retenu prisonnier depuis 5 ans

le
0
Un portrait du soldat franco-israélien enlevé par le Hamas en 2006 a été installé pour tout le week-end sur la façade de l'Hôtel de ville de Paris. Dans une lettre, le chef de l'Etat exhorte ses ravisseurs à le libérer.

A la demande de sa famille, l'installation du portrait de Gilad Shalit ne fera pas l'objet d'une cérémonie particulière. Le jeune homme, capturé le 25 juin 2006 par un commando de trois groupes armés palestiniens de Gaza, est aujourd'hui âgé de 24 ans.

La famille du prisonnier a déposé plainte début juin à Paris pour enlèvement et séquestration. Un juge sera nommé «dans les prochains jours» pour instruire la plainte, a déclaré samedi leur avocat, Me Patrick Klugman. Celle-ci n'est pas déposée explicitement contre le Hamas mais elle identifie clairement le mouvement islamiste comme ravisseur du jeune soldat, capturé alors qu'il faisait son service militaire obligatoire en Israël.

Le Hamas, qui exige la libération de centaines de prisonniers pour relâcher le jeune otage, a déclaré samedi que celui-ci ne «verrait pas la lumière» tant que cette condition ne serait pas satisfaite. Mais le gouvernement israélien refuse pour l'instant de céder.

L'engagement de...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant