Giggs, la dixième campagne

le
0
Giggs, la dixième campagne
Giggs, la dixième campagne

Le Camp Nou s'en souvient encore. En dépit des sacres royaux fêtés en son sein, l'antre du Barça n'effacera jamais de sa mémoire cette finale de Ligue des Champions, le 26 mai 1999. Mené 1-0 par le Bayern Munich à l'approche du temps additionnel, Manchester United inscrit deux buts coup sur coup par Teddy Sheringham et Ole Gunnar Solskjaer et réalise l'impensable. Ce jour-là, un jeune Gallois participe à la fête. Son nom ? Ryan Giggs, 25 ans et déjà huit saisons pleines sous le maillot mancunien. Quinze ans après cette finale mémorable, il est le seul à être encore là et retrouvera le Bayern en quart de finale de la C1 mardi soir.

Le troisième quart de finale de l'histoire

Manchester United et le Bayern Munich se sont affrontés à neuf reprises sur la scène européenne. Outre cette soirée de mai 1999, les deux équipes ont connu deux doubles confrontations en phase de poules (en 1998 et 2002) et deux quarts de finale remportés par les Allemands en 2001 et 2010. Des neuf rencontres entre les deux clubs, Ryan Giggs en a disputé sept, de 1998 à 2010, avec un but à la clé dans l'ancien Stade Olympique, le 17 avril 2001. Depuis, l'homme a évidemment vieilli et vu ses cheveux virés au gris. Mais son pied gauche est, lui, toujours intacte et le numéro 11 de MU est encore capable de changer le cours d'un match à lui seul.

150 matchs de Ligue des Champions

En huitième de finale retour, contre l'Olympiacos (3-0), l'homme aux 150 rencontres de C1 a été l'un des grands artisans de la qualification héroïque mancunienne. A l'origine des deux premiers buts des Red Devils, le Gallois a épaté Old Trafford du haut de ses 40 ans. Au sortir du match, une pluie d'hommages unanimes est venue féliciter sa prestation. « Un phénomène » pour David Moyes, « une légende » pour Patrice Evra, un joueur « stupéfiant » dixit Phil Jones. Laissé au repos par son entraîneur depuis, Ryan Giggs pourrait débuter ce mardi, à Old Trafford, dans un quart de finale largement déséquilibré sur le papier. Et ajouter une ligne de plus à son ?uvre, celle de l'un des plus grands joueurs de l'histoire du football européen.Rémi Farge

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant