Ghosn voit les premières voitures autonomes sur les routes en 2018

le
9
RENAULT-NISSAN PRÉDIT L'ARRIVÉE DES VOITURES AUTONOMES SUR LES ROUTES DÈS 2018
RENAULT-NISSAN PRÉDIT L'ARRIVÉE DES VOITURES AUTONOMES SUR LES ROUTES DÈS 2018

PARIS (Reuters) - Renault-Nissan s'attend à voir les premières voitures à conduite autonome apparaître sur les routes d'ici quatre ans à condition que la réglementation ait évolué d'ici là, a déclaré mardi le PDG des deux constructeurs Carlos Ghosn.

"On peut établir la séquence actuelle: 2018, premiers véhicules sur les routes dans les pays pionniers que sont aujourd'hui les Etats-Unis, le Japon et la France; 2020, c'est un début de commercialisation en Europe", a-t-il dit au cours d'un déjeuner à l'Automobile Club de France.

"Le problème n'est pas la technologie, c'est la législation, et tout la question des responsabilités qui va avec les déplacements de ces voitures", a-t-il ajouté. "Et surtout qui est responsable à partir du moment où il n'y a plus personne dedans."

Carlos Ghosn est à la tête du projet "véhicules à pilotage autonome", l'un des 34 chantiers de la "nouvelle France industrielle" lancés fin 2013 par le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg.

Renault a développé le prototype Next 2, une Zoé qui permet de lâcher les commandes à moins de 30 kilomètre/heure grâce aux informations du GPS, des caméras et capteurs embarqués, mais qui exige toujours la présence d'un conducteur derrière le volant.

Précurseur avec sa Google Car, l'américain Google travaille lui déjà sur un test grandeur nature avec une cinquantaine de voitures autonomes sur les routes de Californie, tout comme Volvo en Suède.

Le prototype de Renault évolue pour sa part uniquement sur circuit fermé, mais le constructeur et le gouvernement étudient désormais chaque semaine au sein d'un groupe de travail l'évolution du code de la route, des panneaux de signalisation, des marquages au sol et du régime des assurances qu'implique la circulation de tels véhicules au beau milieu du trafic.

(Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dupon666 le mardi 3 juin 2014 à 22:00

    c'est pas le tout d'avoir des batteries....faut aussi un reseau electrique calculé pour les recharger..Toute l'infrastructure est à revoir pour que l'automobile electrique devienne autre chose qu'un gadget..sans meme evoquer le cote farfelu de l'auto automatique

  • leloupch le mardi 3 juin 2014 à 19:02

    1/C'est une tendance générale de l'automobile de faire des voitures qui conduisent toute seule: Toyota le fait, Google le fait, les recherches datent d'il y a 20 ans, ça arrive. Ghosn est dans la meute et pas tout seul à faire et annoncer ça.2/Les voitures de Renault-Nissan auront une autonomie de 400kms d'ici quelques années grâce à l'accord suivant:http://www.boursorama.com/actualites/renault-s-allierait-a-lg-chem-pour-developper-des-batteries-68eb9ac248ff239589cfe844c8cf97b6

  • tadahiro le mardi 3 juin 2014 à 18:17

    Bof, il y a 30 ans on nous prédisait l’avènement de la voiture électrique.

  • gjack le mardi 3 juin 2014 à 18:12

    super, avec les limitations à 30 qui fleurissent un peu partout, tu vas être hyper détendu à chaque fois que tu vas passer devant un radar

  • pcostepl le mardi 3 juin 2014 à 18:06

    qui sera responsable en cas d accident!!!!!

  • vxboucau le mardi 3 juin 2014 à 18:06

    C'est pas lui qui utilisera ces bagnoles et Si c'est pour les villes , autant moderniser et optimiser les transports publics .Gohsn cherche a laisser son empreinte comme l'a fait son predecesseur avec la Logan , mais helas pour lui , a part son salaire pharaonique , rien de bien extraordinaire a son actif !!!

  • dupon666 le mardi 3 juin 2014 à 17:41

    Encore un gros delire qui finira en eau de boudin comme la bagnole electrique.....quel cinglé va acheter un truc qui roule à 30 à l'heure avec 100 kms d'autonomie

  • M9367944 le mardi 3 juin 2014 à 17:36

    Hmm... Ça fait un moment que Google fait des tests grandeur nature. La Google Car a même passé son permis de conduire avec succès au Nevada.http://www.techhive.com/article/255204/googles_self_driving_car_licensed_to_hit_nevada_streets.html

  • NYORKER le mardi 3 juin 2014 à 17:32

    À compter du 3 juin 2014, Jean-Michel Billig, Directeur Ingénierie, Qualité et Informatique du Groupe quitte l’entreprise pour poursuivre des projets personnels. Nous souhaitons à Jean-Michel Billig bonne chance de réussite dans ses challenges à venir peut être chez PSA..