Ghosn ne voit pas l'autopartage à plus de 2% du marché mondial

le
0

PARIS, 10 septembre (Reuters) - Carlos Ghosn, PDG de Renault-Nissan RENA.PA 7201.T , prévoit un fort développement des voitures en autopartage mais ne s'attend pas à ce qu'elles captent à terme une part significative du marché automobile mondial. "C'est une réalité, mais qui ne représentera à mon avis qu'une petite partie du marché automobile", a-t-il déclaré mercredi au cours d'une audition devant la commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale. "On va passer de 0,2% du marché mondial à peut-être 2%, c'est une croissance très importante, mais cela restera marginal." S'il s'immatricule toujours environ 85 millions de voitures neuves chaque année dans le monde, le coût d'entretien d'un véhicule, les problèmes de stationnement et les embouteillages incitent un nombre croissant d'habitants en zone urbaine à opter pour de nouvelles formes de mobilités, alternative à la propriété d'un véhicule ou à une location traditionnelle. "Cela va croître sans aucun doute, et nous serons là, mais il y a attachement à la voiture qui fait que je ne pense pas que l'autopartage ira très loin", a poursuivi Carlos Ghosn. "L'une des raisons pour lesquelles les voitures 'collectives' représentent un tout petit pourcentage, c'est que la voiture n'est pas seulement un objet rationnel, c'est aussi un objet de statut, un objet émotionnel." Renault a signé mardi un accord avec le groupe Bolloré BOLL.PA prévoyant notamment la présence de voitures électriques de la marque au losange dans le réseau de voitures en libre service du groupe diversifié. ID:nL5N0RA0YO En région parisienne, Autolib a atteint la barre des 60.000 abonnés annuels moins de trois ans après son lancement tandis que le leader du covoiturage Blablacar, fondé en 2006, compte aujourd'hui neuf millions d'utilisateurs dans douze pays et transporte chaque mois un million de personnes. OuiCar, pionnier de la location de voitures entre particuliers, a quant à lui encore élargi son parc cette année pour atteindre 12.000 véhicules en France. Il revendique 200.000 membres et plusieurs milliers de locations chaque mois. (Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant