Ghosn ne craint pas de problème de trésorerie chez Renault-Nissan

le
0
LE PDG DE RENAULT-NISSAN NE CRAINT PAS DE PROBLÈME DE TRÉSORERIE
LE PDG DE RENAULT-NISSAN NE CRAINT PAS DE PROBLÈME DE TRÉSORERIE

AGUASCALIENTES, Mexique (Reuters) - Carlos Ghosn, PDG des deux partenaires automobiles Renault et Nissan Motors, a déclaré mardi qu'il ne craignait pas de problème de trésorerie, après le récent avertissement lancé par Nissan sur son bénéfice net annuel.

Nissan a récemment abaissé de près de 20% sa prévision de bénéfice net pour l'exercice clos au 31 mars 2014 en raison du ralentissement des ventes en Chine et en Asie du sud-est et d'un rappel de véhicules survenu en septembre.

"Si vous avez beaucoup de vents contraires (...), il faut tout simplement être réaliste et revoir vos ambitions à la baisse, mais cela dit, nous continuerons à croître en 2014 et au-delà", a-t-il déclaré dans une interview à Reuters, tout en ajoutant qu'il excluait tout risque de problème de trésorerie.

Interrogé à l'occasion de l'inauguration d'une nouvelle usine de Nissan au Mexique, il a expliqué que le site devrait produire un million de voitures par an d'ici 2016, avec pour objectif de faire du Mexique sa principale base d'exportation vers les marchés américains.

"Le Mexique devient notre base d'exportation pour les Amériques - pas seulement pour l'Amérique du Nord mais aussi pour l'Amérique du Sud", a-t-il dit.

La nouvelle usine doit produire les crossovers compact Infiniti Q30 et Mercedes GLA dans le cadre de la coopération entre Renault-Nissan et l'allemand Daimler.

Carlos Ghosn a ajouté que la construction de voitures électriques restait une "priorité clé" de l'alliance et s'est redit optimiste sur le potentiel de cette technologie en dépit d'un démarrage commercial plus lent qu'attendu.

Elinor Comlay; Marc Angrand et Juliette Rouillon pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant