Ghosn n'aura pas non plus de numéro deux chez Nissan

le
0
Comme chez Renault, début septembre, le PDG de Nissan a annoncé vendredi la suppression du poste de numéro deux du constructeur japonais et réorganisé sa direction.

Voilà qui éclaire sous un autre jour l'éviction, cet été, de Carlos Tavares, l'ancien directeur général délégué aux opérations de Renault. Et ren­force l'hypothèse, évoquée en interne, que la réorganisation à la tête du constructeur français était déjà envis­agée avant que Carlos Tavares ne fasse part dans la presse de son ambition de diriger un concurrent, ce qui provoqua sa disgrâce. En d'autres termes, c'est peut-être parce qu'il estimait ne pas avoir sa place dans la nouvelle organisation qu'il s'est exprimé de la sorte.

Comme chez Renault, début septembre, Carlos Ghosn, qui est aussi PDG de ­Nissan, a en effet annoncé vendredi la suppression du poste de numéro deux du constructeur japonais et réorganisé sa direction. Patron opérationnel depuis 2005, Toshiyuki Shiga devient vice-présiden...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant