Ghosn accusé de négliger Renault au profit de Nissan

le
0
Le numéro un de la CFDT Laurent Berger estime que le PDG de l'alliance Renault-Nissan avantage le constructeur japonais au détriment de la marque française.

Le numéro un de la CFDT, Laurent Berger, a accusé lundi le PDG de Renault Carlos Ghosn de privilégier le partenaire japonais Nissan, à l'heure où la direction du constructeur automobile français prévoit de supprimer 7.500 emplois en France d'ici 2016.

«Il faut s'interroger sur la stratégie de Renault et sur la stratégie de son PDG, et là-dessus il faut vraiment qu'on se dise un moment donné qu'il y a un vrai problème», a déclaré le responsable syndical au micro de RTL. «Carlos Ghosn dirige deux entreprises en même temps, il est neuf fois plus payé par Nissan que par Renault, qui ont quand même des intérêts différents», a-t-il ajouté.

«Il est quasiment inaccessible, personne ne le voit, personne ne le rencontre quasiment. Il est payé sept fois plus que le PDG de Toyota qui, lui, met son entrep...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant