Gheorghe Hagi, créateur dans l'âme

le
0
Gheorghe Hagi, créateur dans l'âme
Gheorghe Hagi, créateur dans l'âme

Le 5 février 1965 à Săcele, le plus grand joueur de l'histoire de la Roumanie voyait le jour. 51 ans plus tard, Gheorghe Hagi s'escrime à écrire le futur du football roumain à la tête du FC Viitorul et de son Académie Gheorghe Hagi. Pour guider des enfants vers la sagesse, donc.

3 juillet 1994. 90 000 spectateurs sont amassés au Rose Bowl de Pasadena, près de Los Angeles, pour assister au huitième de finale de World Cup entre la Roumanie et l'Argentine. Le score est à 2-1, corner à suivre pour l'Argentine. A la retombée du ballon, une tête roumaine amorce un contre emmené par Dumitrescu. L'attaquant remonte tout le terrain puis temporise jusqu'à glisser la balle à son leader, Gheorghe Hagi. D'une frappe sans contrôle, le numéro 10 ne laisse aucune chance à Islas et permet à son équipe de s'envoler au score pour finalement se qualifier pour le tour suivant. Un quart de finale de Coupe du monde en forme d'apothéose pour la sélection tricolorii et son génial meneur. Et si l'histoire du groupe s'arrête aux tirs au but face à la Suède, pour Hagi, elle n'est qu'un chapitre de plus dans une carrière qui le voit désormais travailler à l'écriture d'un scénario semblable pour son pays.

Youtube

Seul maître à bord

Le 24 avril 2001 en Turquie, le " Gala Hagi " marque la fin de la carrière de joueur de Gheorghe. Mais, à 36 ans, celui qui a de l'or dans son pied gauche n'a pas encore appris les vertus de la patience. Il reprend aussitôt les rênes de la sélection roumaine, en remplacement de László Bölöni. Le début d'une succession d'échecs, de la non-qualification à la Coupe du monde 2002 à une pauvre 11e place en Süper Lig au moment de son éviction de Galatasaray en mars 2011. Sauf qu'à l'instar de ce qu'il faisait sur les terrains, Hagi a pris les devants. Peut-être lassé de s'embrouiller avec tout ce que ses clubs comptent de dirigeants, il a tout bonnement créé le sien dès 2009, le Fotbal Club Viitorul Constanța. Grâce au statut et aux relations d'Hagi, le FC Avenir, en VF, commence directement en 3e division. Trois ans plus tard, en 2012, il atteint la Liga 1. Mais, si le propriétaire s'est mué en entraîneur en 2014, et si le FC Viitorul pointe aujourd'hui à une jolie 2e place de Liga 1 Orange après 23 journées, la plus grande fierté de l'omnipotent président réside bien plus dans son académie, en toute simplicité nommée Academia de fotbal Gheorghe Hagi.

" On n'a rien à envier à personne en Europe. Des gens viennent et sont surpris qu'il y ait en Roumanie une académie aussi…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant