Ghana melonite vs Guinée Ebola !.

le
0
Ghana melonite vs Guinée Ebola !.
Ghana melonite vs Guinée Ebola !.

Les Black Stars partent favoris ce soir dans cette première demi-finale à Malabo. Mais on espère pour eux qu'ils soient plus vaccinés contre leur suffisance légendaire que contre Ebola, ce mal qui a honteusement stigmatisé le Sily National

Un Ghana hollandais ou allemand ?
On ne présente plus le Ghana, cador continental aux quatre CAN (1963, 1965, 1978 et 1982) et étoile bienveillante du foot africain à la Coupe du Monde. On va juste rappeler à son sujet ce complexe de melonite aiguë qui accable ces Black Stars, au point de s'être vus surnommés les "Néerlandais de l'Afrique". Pour bien évaluer l'étendue de cette posture hautaine, il n'y a qu'à se référer aux deux dernières CAN qui leur tendaient les bras mais qui leur ont échappé en demies. En 2012, ils partaient favoris face à la courageuse Zambie mais ils se firent surprendre par Mayuka à la 79ème (0-1) avant que Derek Boateng prenne un rouge. Car les Ghanéen pourtant disciplinés perdent parfois les pédales quand leur supériorité bute sur un os Rebelote en 2013, où ils rencontrent un Burkina Faso évidemment présenté comme challenger. Après avoir mené 1-0, il se feront égaliser puis battre à la surprise générale (1-1 a.p et 2 tab à 3). Preuve ultime de cette melonite incroyable, ces grands seigneurs du ballon rond ne s'abaissent même pas à décrocher le bronze de la troisième place : en 2012, le même Mali les tape une première fois 2-0 (avec un rouge pour Vorsah) puis 3-1 en 2013. Pour rappel, au dernier Mondial brésilien les Black Stars avaient payé d'une élimination au premier tour leur défaite initiale contre des USA (1-2) qui étaient pourtant à leur portée Vous voyez venir le topo ? Ce soir à 17 heures, le Ghana vainqueur de l'Algérie au premier tour part avec les pronostics favorables face à la "petite Guinée", qualifiée in extrémis au tirage au sort en laissant sur le carreau les pauvres Aigles du Mali.

Le Ghana devrait donc gagner. D'ailleurs, les deux équipes s'étaient affrontées en éliminatoires et le Sily s'était incliné 1-3 à Accra et avait nullé 1-1. Sauf que Le Ghana est encore capable de se projeter déjà sur la demie en oubliant de prendre le quart. Ce sera tout le boulot de leur coach Avram Grant, de dégonfler les melons avant la rencontre. Objectivement, si ses joueurs n'ont pas vraiment impressionné lors du premier tour d'un Groupe C où ils ont fini leader, ils ont montré des ressources mentales qui, outre des qualités de jeu indéniables, les situent toujours au rang de co-favori avec l'Algérie ou la Côte d'Ivoire. Après le Sénégal (1-2), ils se sont repris avec sang froid et justesse face à l'Algérie (1-0, Gyan à la 92ème) puis face à...



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant