GFC Ajaccio : Ange-Casanova suspendu à titre conservatoire

le
0
GFC Ajaccio : Ange-Casanova suspendu à titre conservatoire
GFC Ajaccio : Ange-Casanova suspendu à titre conservatoire

La Corse sous le feu des sanctions. Jeudi soir, la Commission de discipline a statué sur les évènements malheureux qui ont émaillé la rencontre entre le GFC Ajaccio et l'AS Monaco le 6 mars dernier. M.Chapron et ses assesseurs ont subi les menaces des dirigeants corses, M.François Tagliaglioli en tête. « Considérant qu'à la fin de la rencontre, plusieurs personnes accréditées ou non sont entrées sur la pelouse et se sont dirigées vers les arbitres de façon violente, considérant que les arbitres n'ont pu regagner leur vestiaire qu'après cinq minutes après avoir été insultés, menacés, intimidés et bousculés sur la pelouse, considérant que le quatrième officiel a été frappé à plusieurs reprises à la tête, met le dossier en instruction et suspend le terrain du GFC Ajaccio à titre conservatoire ainsi que MM. François Tagliaglioli et Toussaint Luciani, à compter du vendredi 8 mars jusqu'à décision définitive prise par la Commission dans le cadre de l'instruction », précise la Commission de discipline de la LFP.

Le président du GFCA prend 18 mois de suspension

A noter que ce n'est pas la première fois que les dirigeants du Gazélec se font remarquer. Olivier Miniconi, le président du GFCA, a d'ailleurs également suspendu pour 18 mois de banc de touche, de vestiaire d'arbitres et de toutes fonctions officielles, pour brutalité envers un joueur du RC Lens, frappé d'un coup de pied (23eme journée de Ligue 2). Lors de cette même rencontre, Jean-Michel Cavalli, l'entraîneur du club corse, s'était lui aussi rendu coupable d'un comportement douteux à la pause. « Après audition de M. Jean-Michel Cavalli, la Commission lui inflige une suspension de deux matchs avec sursis de banc de touche et de vestiaire d'arbitres. La sanction prend effet le lundi 11 mars 2013 à minuit. » Cela fait beaucoup pour un seul club. Si le football corse n'est pas malade sportivement (deux clubs en L1, un en L2), le comportement de ses supporters et de ses dirigeants est troublant. Difficile de parler d'acharnement quand on visionne les images du dernier derby entre Bastia et l'AC Ajaccio.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant