Gestion privée : à qui s'adresse-t-elle ?

le
0

Auparavant l'apanage de quelques établissements familiaux historiques, les services de gestion privée, ou gestion de fortune, se développent aujourd'hui au sein des grandes banques. À qui s'adressent-ils exactement ?

Des services réservés aux clients aisés

Les services de banque privée se traduisent par une assistance individualisée à la gestion de son patrimoine, voire par une gestion totalement déléguée à des experts financiers et juridiques. S'adressant à une clientèle huppée, ces prestations personnalisées sont accessibles à partir d'un certain montant d'avoirs financiers ou de revenus annuels. Ces montants oscillent, en fonction des établissements, entre 75 000 et 500 000 euros d'avoirs financiers disponibles, ou entre 54 000 et 150 000 euros de revenus annuels.

Trois niveaux de gestion privée

La gestion privée est globalement organisée de la même façon dans tous les établissements bancaires. On observe un premier niveau de services, destinés à répondre aux besoins spécifiques des personnes aisées ou en constitution de patrimoine : crédit immobilier en vue d'un investissement locatif, contrat d'assurance-vie haut de gamme... Un deuxième niveau concerne la clientèle possédant déjà un patrimoine important ou des revenus très confortables, à la recherche de services de gestion d'actifs ou de conseils juridiques et fiscaux. Un troisième niveau couvre enfin la gestion de fortune à proprement parler.

Les banques intéressées par les entrepreneurs

Seuls les services de gestion privée du troisième niveau s'adressent véritablement aux familles et aux patrons les plus riches, qui représentent une faible partie de la clientèle des établissements bancaires. Les deux premiers échelons sont davantage destinés aux entrepreneurs, une cible que les banques s'attellent aujourd'hui à séduire.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant