Gestion : la bataille des labels «ISR» à son paroxysme

le
0
Une nouvelle réunion, attendue comme décisive, aura lieu à Bercy avant la fin du mois de février. (© Actualitté)
Une nouvelle réunion, attendue comme décisive, aura lieu à Bercy avant la fin du mois de février. (© Actualitté)

(lerevenu.com) - Faut-il créer un label public dédié aux fonds et sicav ISR pour faciliter le décollage de l'investissement responsable en France ? La question divise jusque dans les rangs des partisans de cette démarche. Le dossier patine depuis plus de deux ans. Et semble dans l'impasse depuis vendredi 6 février, après une réunion houleuse à Bercy sur le sujet.

Depuis fin 2013, le ministère de l'Économie - à travers la direction du Trésor - a repris la main sur le dossier, jusque là sous la responsabilité du Commissariat général au développement durable. La mission du Trésor ? Concilier une profession divisée. Une nouvelle réunion, attendue comme décisive, aura lieu à Bercy avant la fin du mois de février. Objectif : aboutir au lancement de ce label public dédié d'ici à la fin 2015. Pour comprendre les enjeux du débat, un bref retour en arrière s'impose.

Avec 169,7 milliards d'euros d'encours en 2013, soit guère plus de 5,6% de l'ensemble de la gestion collective, l'ISR reste un poids plume. Un marché où les investisseurs institutionnels se taillent la part du lion avec 71% des encours, contre moins de 30% pour les particuliers, via des fonds en direct (18%) ou par l'épargne salariale (11%), soit à peine 50 milliards d'euros. Un manque d'intérêt du grand public ? Plutôt la difficulté d'en maîtriser les rouages, à défaut d'en

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant