GESTION 2018-Les matières premières intéressantes comme protection - Lombard Odier

le
0
    * Les emprunts d'Etats étaient privilégiés pour protéger les 
portefeuilles 
    * Ils offrent désormais moins de protection, prévient 
Lombard 
Odier 
    * La banque juge intéressant d'utiliser les matières 
premières 
 
    PARIS, 28 décembre (Reuters) - Les matières premières sont à 
même de remplacer les obligations gouvernementales de qualité à 
des fins de diversification et de couverture du portefeuille en 
2018, estiment les stratèges de la banque Lombard Odier. 
    "Dans une optique de construction de portefeuille, la 
moindre protection offerte par les obligations gouvernementales 
pose un véritable problème, sur fond de taux d'intérêt appelés à 
augmenter, du moins en Europe", indiquent-ils dans une note de 
stratégie de placement pour la clientèle privée parue jeudi. 
    Les stratèges s'attendent en effet à ce que les rendements 
obligataires à long terme sur le noyau dur européen remontent 
une fois que la Banque centrale européenne (BCE) commencera à 
préparer les marchés à la normalisation de ses taux d'intérêt.  
    Ces dernières années, les obligations souveraines de 
qualité, comme le Bund allemand à 10 ans, ont fait office 
d'actif refuge sur les marchés, ce qui a fait tomber les 
rendements à des taux historiquement bas, voire négatifs. Le 
programme de rachats d'actifs de la BCE a encore poussé les taux 
à la baisse, en dépit de l'amélioration économique en Europe. 
    "Au cours des deux dernières décennies, les obligations 
gouvernementales de qualité, qui affichaient une forte 
corrélation négative avec les marchés actions, étaient 
convoitées pour leurs vertus de diversification au sein des 
portefeuilles multi-actifs traditionnels", rappellent les 
stratèges. 
    "Ce n'est désormais plus le cas, notamment en Europe, où le 
danger est encore plus grand sachant que le coupon du Bund 
allemand à 10 ans n'offre quasiment plus de protection (50 
points de base)", indiquent-ils. 
     
    SURPONDÉRATION SUR LES MATIÈRES PREMIÈRES 
    Les responsables de l'allocation d'actifs de Lombard Odier 
estiment que les matières premières constituent l'une des 
classes d'actifs les plus intéressantes pour diversifier et 
protéger les portefeuilles l'an prochain. 
    Les performances des matières premières devraient être 
soutenues par la réduction de l'offre (baisse de la production 
pétrolière de l'Opep et repli des investissements dans les 
métaux de base) et par la tendance favorable de la demande.  
    "L'effet de diversification potentiel de cette classe 
d'actifs paraît intéressant, en particulier sur fond de 
recrudescence du risque géopolitique (énergie et métaux 
précieux) et de possible résurgence de l'inflation (énergie et 
métaux de base)", expliquent-ils. 
    Les stratèges de Lombard Odier maintiennent ainsi leur 
recommandation à "surpondérer" sur les matières premières, en 
dépit du rebond observé sur le dernier trimestre. 
     
    VOIR AUSSI : 
    LE POINT sur les perspectives de marchés 2018 des gérants et 
stratèges   
     
 
 (Blandine Hénault, édité par Patrick Vignal) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux