Gers : maltraitance sur des enfants handicapés

le
0
Gers : maltraitance sur des enfants handicapés
Gers : maltraitance sur des enfants handicapés

Ils pointent des « pratiques d'un autre âge, d'atteintes à la dignité humaine, de manque d'hygiène et de pédagogie à la régression ». Des associations d'aide aux handicapés, le syndicat CGT-Santé du Gers et un collectif de salariés et d'anciens employés de l'institut médico-éducatif (IME) Maison d'enfants de Moussaron, basé à Condom (Gers), dénoncent des maltraitances dans cet établissement privé accueillant près de 80 enfants et jeunes adultes lourdement handicapés. Ils réclament « qu'un administrateur provisoire soit nommé à la tête de l'IME ».

Ces associations s'appuient en particulier sur des témoignages de salariés et sur un récent rapport de l'agence régionale de santé (ARS) qui soulignent « de graves dysfonctionnements dans les conditions d'installation et de fonctionnement ». L'alerte a été donnée en mai par les associations auprès de l'ARS et du ministère de la Santé.

Sous couvert d'anonymat, une salariée de l'IME de Condom raconte que « les dysfonctionnements ont lieu notamment dans le bâtiment des polyhandicapés. Les enfants y sont enfermés la nuit dans des box, sans eau, ni toilette, parfois nus pour qu'ils ne déchirent pas leurs vêtements. Des contentions sont effectuées sans aucun respect des règlements. Et, quand nous signalons ces problèmes à la direction, nous sommes menacés de perdre notre travail. » Des déclarations appuyées par l'Association départementale des paralysés de France (APF) qui dit avoir prévenu des élus. « C'est inadmissible que personne ne cherche à savoir ce qui se passe dans cet IME, peste Anne-Marie Nunez de l'APF du Gers. Nous ne voulons pas la fermeture de l'établissement mais sa mise sous tutelle. » La direction conteste formellement ces accusations de maltraitance. Elle souligne que deux salariés ont été condamnés en 1999 pour les mêmes accusations.

« Cabale » selon la direction

« L'ARS a mis en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant