«Geronimo», le nom de code de Ben Laden qui fâche les Amérindiens

le
0
Le Pentagone a baptisé «Geronimo» l'opération destinée à capturer le fondateur d'al Qaida. Un choix incompris par les Américains d'origine indienne qui dénoncent la persistance des préjugés à leur égard.

Comme beaucoup d'Américains, la mort d'Oussama Ben Laden les as réjouis… Jusqu'à ce qu'ils apprennent le nom de code de l'islamiste. «Geronimo». 48 heures après la liquidation du chef d'al-Qaida, la communauté amérindienne n'en revient pas que le Pentagone ait baptisé la capture du djihadiste du nom du guerrier apache,figure de la résistance indienne au XIXe siècle. «Ce lien établi entre un des plus grands héros indiens et l'ennemi numéro un des Etats-Unis est inconvenant», a dénoncé la directrice du personnel du comité des Affaires indiennes au Sénat, Loretta Tuell. «Les références impropres à la culture amérindienne sont légions dans notre société. Les conséquences sont dévastatrices sur l'esprit des enfants», a déploré la responsable à l'agence de presse Associated Press.

La commission des affaires indiennes au Sénat a prévu, de longue date, jeudi un débat sur les stéréotypes racistes dont sont victimes les indiens. Loretta Tuell compte bien ab...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant