Germanwings-Plainte pour violation du secret professionnel

le
2

PARIS, 27 mars (Reuters) - Le syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) va porter plainte contre X pour violation du secret professionnel après les fuites dans la presse d'éléments d'enquête sur le crash de l'A320, a annoncé vendredi son porte-parole Erick Derivry. Le New York Times a révélé dans la nuit de mercredi à jeudi qu'un des pilotes de l'Airbus de la compagnie Germanwings qui s'est écrasé mardi dans les Alpes de Haute-Provence s'était retrouvé bloqué à l'extérieur du cockpit avant la chute de l'avion. Cette information, qui a été confirmée jeudi par le procureur de Marseille, faisait suite à l'écoute mercredi par des experts du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA), chargé de l'enquête, du fichier audio d'une des boîtes noires de l'appareil. "Contrairement aux engagements de confidentialité qui pèsent sur l'ensemble des gens qui font partie de l'enquête, il y a eu des fuites", a déclaré le porte-parole du SNPL sur BFM TV RMC. "Nous avons pris la décision de porter plainte contre X pour violation du secret professionnel", a-t-il ajouté. "Nous le ferons parce que nous en appelons à une réforme du mode de fonctionnement du Bureau enquête analyses dans son mode d'indépendance budgétaire et structurelle". "Dans la façon dont on nomme son directeur, dont il est constitué, dont il fonctionne sur le plan budgétaire, nous considérons qu'il n'est pas vraiment totalement indépendant", a-t-il ajouté. (Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 le vendredi 27 mar 2015 à 15:24

    Le syndicat fulmine de ne pas avoir contrôlé l'information pour devenir incontournable dans cette affaire.

  • kurki le vendredi 27 mar 2015 à 14:38

    Cette action n'a rien à voir avec la vérité de ce qui s'est passé.