Germanwings-L'enquête reste ouverte pour "homicides involontaires"

le
0

MARSEILLE, 28 mars (Reuters) - Le parquet de Marseille a décidé de ne pas modifier la qualification de l'enquête ouverte pour "homicides involontaires" après le crash mardi de l'Airbus A320 de la compagnie allemande low-cost Germanwings qui aurait été provoqué délibérément par le co-pilote. "On a failli requalifier, j'y ai pensé, mais finalement on reste sur une qualification d'homicides involontaires", explique le procureur de Marseille, Brice Robin, samedi dans les colonnes du quotidien La Provence. Une qualification d'"homicide volontaire" sous-entendrait "qu'il ait eu la conscience de vouloir tuer", ajoute le magistrat. Andreas Lubitz, qui était âgé de 27 ans, s'est enfermé seul dans le cockpit de l'avion et a probablement provoqué la catastrophe, entraînant dans la mort les 149 autres passagers et membres d'équipage de l'appareil qui effectuait la liaison entre Barcelone et Düsseldorf. L'information judiciaire, qui sera ouverte plus tard dans le cadre de cette enquête conduite par le pôle "accident collectif" du parquet, devrait être menée en co-saisine par deux juges d'instruction marseillais. (Jean-François Rosnoblet, édité par Marine Pennetier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant