Germain et Pied s'expliquent après leurs paris

le
0

Sur Twitter, deux joueurs de Nice, Jérémy Pied et Valère Germain se sont expliqués sur leur suspension après avoir parié sur des matchs de Ligue 1.

Ils ne sont pas autorisés à parier sur une compétition auxquels ils participent. Les fichiers de la LFP ont été croisés avec ceux de l’ARJEL, pour les matchs de la première moitié de saison. La Commission de Discipline a décidé de punir treize joueurs de L1 et L2 et six encadrants de clubs. Après le communiqué de la LFP avec le nom des intéressés et leurs sanctions, deux d’entre eux ont décidé de briser le silence. Jérémy Pied et Valère Germain se sont exprimés via Twitter en expliquant ce qui les a amenés à effectuer ces paris. « Cette saison, nous avons bénéficié d’une dotation de la part de Winamax, partenaire du club. Je reconnais avoir parié sur quelques matchs français en combinaison avec des matchs étrangers pour des sommes allant seulement de 1 à 20 euros. Je n’ai jamais parié sur un de mes matchs, et vous me connaissez assez pour savoir que je n’en suis pas capable. Malgré tout, j’ai fait une erreur et je le reconnais. C’est pour ça que j’accepte la sanction prise à mon égard », confie Valère Germain, suspendu deux matchs dont un avec sursis et une amende de 1500€. Même mea culpa pour Jérémy Pied, lui qui est sanctionné de trois matchs de suspension avec sursis.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant