Gérard Depardieu met en vente son hôtel particulier

le
35
GÉRARD DEPARDIEU MET EN VENTE SON HÔTEL PARTICULIER
GÉRARD DEPARDIEU MET EN VENTE SON HÔTEL PARTICULIER

PARIS (Reuters) - L'acteur Gérard Depardieu, dont la domiciliation en Belgique pour des raisons fiscales a suscité un tollé dans la classe politique, a mis en vente son hôtel particulier à Paris, a-t-on appris jeudi auprès du groupe immobilier Daniel Féau.

Le prix de vente de ce bien, situé au coeur de Saint-Germain-des-Prés, n'a pas été précisé par la société. Selon Le Parisien, elle a été mise en vente il y a trois mois au prix de 50 millions d'euros.

Gérard Depardieu voulait récemment transformer l'hôtel de Chambon, acquis en 2003, dans une rue où il possède plusieurs commerces, en hôtel de luxe, précise le quotidien.

"Il s'agit d'un ensemble immobilier de 1.800 m² environ comprenant notamment un hôtel particulier inscrit à l'inventaire des Monuments Historiques, construit en 1820 dans le style Empire pour le compte du Baron Chambon alors en charge de l'administration financière de l'armée", précise le groupe Feau dans un communiqué.

Le décorateur Jacques Garcia a contribué à la rénovation de cet hôtel particulier et Gérard Depardieu s'est attelé personnellement "à la restructuration et à la décoration" de l'autre bâtiment, au-delà du jardin de l'hôtel particulier, anciennement utilisé comme théâtre.

La propriété est agrémentée de jardins et terrasses jouxtant le couvent des Petites S?urs de la Visitation.

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a qualifié mercredi de "minable" le départ de Gérard Depardieu en Belgique et de nombreuses personnalités, y compris dans le milieu du spectacle, ont exprimé leur réprobation.

DÉMÊLES JUDICIAIRES

Le bourgmestre (maire) d'Estaimpuis, dont dépend le village de Néchin, à la frontière française non loin de Roubaix, a confirmé que Gérard Depardieu avait acquis une maison dans cette petite commune où résident déjà 2.800 Français.

Daniel Senesael a dit ne pas être "naïf" quant aux motivations possibles de l'acteur, qui est l'un des mieux payés du cinéma français, mais a assuré que ce dernier avait eu "un coup de foudre pour l'aspect paysager de notre entité, sa convivialité et son bien vivre".

La Belgique n'impose ni la fortune, ni les plus-values sur le patrimoine privé, ce qui en fait un havre fiscal pour des contribuables français, notamment depuis que le gouvernement socialiste a instauré une taxe de 75% sur les revenus supérieurs à un million d'euros par an.

Parallèlement, Gérard Depardieu, 63 ans, connu pour ses frasques, continue d'avoir des démêlés avec la justice.

Il a ainsi obtenu le renvoi au 8 janvier de sa comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) pour conduite en état d'ivresse, a-t-on appris de source judiciaire. L'acteur était initialement convoqué ce jeudi, mais a dit être dans l'impossibilité de pouvoir se présenter.

Gérard Depardieu avait fait une chute de scooter le 29 novembre à Paris alors qu'il conduisait sous l'emprise de l'alcool, selon la police. Il présentait un taux d'1,8 g d'alcool par litre de sang, alors que le taux autorisé en France est limité à 0,5 g par litre d'alcool.

La conduite en état d'alcoolémie est passible de 4.500 euros d'amende, d'une peine pouvant aller jusqu'à deux ans de prison et d'un retrait de six points sur le permis de conduire.

Gérard Bon

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • knbskin le jeudi 13 déc 2012 à 20:42

    Je me prends pour rien du tout, j'essaie de raisonner logiquement ... Quant à Depardieu, il ne se croit pas "au-dessus des lois" : il les applique tout simplement ... c'est son droit d'aller en Belgique. Comme c'est le droit des milliardaires qui se pressent à Cannes de devenir résidents fiscaux français. Arrongeons-nous pour qu'ils le fassent ! :)

  • cacciat4 le jeudi 13 déc 2012 à 20:35

    depardieu se crois au-dessus des lois parce qu'il a du fric

  • cacciat4 le jeudi 13 déc 2012 à 20:30

    knbskin tu te prends pour qui

  • cacciat4 le jeudi 13 déc 2012 à 20:26

    ptus tu as du pognon plus tu en veux c'est bien connu

  • syjo le jeudi 13 déc 2012 à 20:20

    un gouvernement qui veut etre social se doit de reprendre aux riches l'argent qu'ils ont injustement gagné et le seul moyen de retablir l'équilibre c'est l'impot

  • knbskin le jeudi 13 déc 2012 à 20:17

    On est en pein dedans, syjo ! Attirons donc les milliardaires de tous les pays avec une imposition qui les attire, et nous augmenterons les recettes fiscales de l'Etat ! :)

  • knbskin le jeudi 13 déc 2012 à 20:16

    La taxation des "riches", syjo, n'est légitime que si l'emploi que le gouvernement fait de l'argent ainsi récolté est socialement mieux utilisé par le gouvenrement que par le "riche" à qui on l'a pris. C'est loin d'être évidemment le cas. Quand un "riche" paie des im^pots supplémentaire, il les pioche dans son épargne financière, qui est déjà investie dans l'économie. Rien ne prouve que le gouvernement en fasse un meilleur usage ! ;)

  • syjo le jeudi 13 déc 2012 à 20:14

    On est loin de depardieu qui ne veut pas payer ce qu'il doit!

  • knbskin le jeudi 13 déc 2012 à 20:12

    .../... donc, on aboutit rapidement à l'économie du dealer et du trafic de drogue. Si vous voulez éridiquer VRAIMENT la pauvreté, ça commence à la maternelle, et il faut s'arranger pour arriver à 0 jeune par an qui sorte de l'école sans diplôme et sans qualification. Mais c'est un vaste programme, avec l'idéologie actuelle de l'Educ Nat ! ;)

  • knbskin le jeudi 13 déc 2012 à 20:10

    La notion de "travail" est très complexe à définir, syjo, surtout celle de "travail productif de richesse". Une masse de "travailleurs" non qualifiés, inaptes à se former, et livrés à eux-mêmes ne produira jamais aucune richesse. Pour produire les richesses, il faudra qu'elle se dote de leaders qui eux-mêmes aient des idées sur la faon de produire les richesses en question. .../...