Gérard Darel a fait l'objet de 3 offres de reprise-source

le
0

PARIS, 25 septembre (Reuters) - La marque de prêt-à-porter Gérard Darel, placée en redressement judiciaire en juin, a fait l'objet de trois offres de reprise émanant des fonds KKR et Chenavari et de la famille fondatrice Gerbi, a-t-on déclaré vendredi de source proche du dossier, confirmant une information des Echos. Les candidats avaient jusqu'au 23 septembre pour améliorer leurs offres, qui seront examinées le 28 septembre par le tribunal de commerce de Paris. La société, détenue à 90% par le fonds Advent et à 10% par la famille Gerbi, n'était plus en mesure de respecter ses engagements envers ses créanciers, entravée par une dette de plus de 100 millions d'euros. Créée en 1971, Gérard Darel s'était rendue célèbre par la réédition d'un collier de perles de verre noires porté par Jackie Kennedy avant de rencontrer un autre grand succès commercial, dans la maroquinerie cette fois, avec son sac "24 heures". Mais la société n'a ensuite pas su se réformer, rajeunir ses collections et offrir le renouveau stylistique nécessaire pour résister au marasme du marché français de l'habillement, en baisse continue depuis la crise de 2008, date à laquelle elle avait été rachetée par Advent pour une valeur d'entreprise de 300 millions d'euros. Gérard Darel, également propriétaire de la marque Pablo, réalise un chiffre d'affaires d'environ 200 millions d'euros et emploie 740 personnes. Un plan social prévoirait environ 120 suppressions d'emplois et serait assumé en partie par Advent. Selon Les Echos, KKR se propose de reprendre plus de 620 personnes, Chenavari autour de 600 et la famille Gerbi environ 400. Un accord devra aussi être trouvé sur le rachat du nom de l'entreprise, détenu par une dizaines de banques en échange de leur garanties, et qui serait valorisé entre 12 et 17 millions d'euros. Interrogés, Gérard Darel, Advent et KKR, déjà propriétaire du groupe de prêt-à-porter Sandro-Maje-Claudie Pierlot (SMCP), se sont refusés à tout commentaire, tandis que personne n'était joignable auprès du fonds Chenavari. (Pascale Denis, édité par Dominique Rodriguez)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant