Gérard Dalongeville sera fixé sur son sort le 19 août

le
0
Après trois semaines d'audience, le procès de Gérard Dalongeville, ancien maire d'Hénin-Beaumont, et de vingt autres prévenus s'est achevé ce vendredi midi au tribunal correctionnel de Béthune (Pas-de-Calais).

De Bethune

Après trois semaines d'audience, le procès de Gérard Dalongeville, ancien maire d'Hénin-Beaumont, et de vingt autres prévenus s'est achevé ce vendredi midi au tribunal correctionnel de Béthune (Pas-de-Calais).

Tout ça pour ça. C'est un peu le sentiment qui prédomine à l'issue de ces trois semaines d'audience à Béthune où l'affaire de la ville d'Hénin-Beaumont était jugée. Car il n'y a eu ni révélations, ni nouvelles preuves. Ce vendredi midi, à la sortie du tribunal, Maître Terquem, avocat de l'ancien maire Gérard Dalongeville, se défendait: «Il l'a écrit dans son livre.» Ce Rose Mafia que le prévenu principal de cette affaire a cité maintes fois, contient les éléments de base d'une défense qu'a plaidée ce vendredi...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant