Gérard Dalongeville condamné à trois ans de prison ferme

le
7
GÉRARD DALONGEVILLE CONDAMNÉ À TROIS ANS DE PRISON FERME
GÉRARD DALONGEVILLE CONDAMNÉ À TROIS ANS DE PRISON FERME

LILLE (Reuters) - Gérard Dalongeville, ancien maire d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), a été condamné lundi par le tribunal correctionnel de Béthune à trois ans de prison ferme et un avec sursis pour des pratiques frauduleuses liées à sa gestion de la ville.

L'ancien élu, un temps membre du Parti socialiste dont il a été exclu, a été condamné notamment détournements de fonds publics et corruption passive. Le tribunal lui a infligé en outre 50.000 euros d'amende et cinq ans d'inéligibilité.

Gérard Dalongeville a annoncé lors d'une rencontre avec des journalistes à l'issue du délibéré qu'il faisait appel du jugement.

"Cet appel est suspensif, il me permet de poursuivre la quête de vérité. Ce que veux aujourd'hui est rétablir la vérité", a dit l'ancien maire, qui a réaffirmé qu'il serait candidat à la mairie d'Hénin-Beaumont aux prochaines municipales de mars 2014.

Gérard Dalongeville a estimé que sa condamnation avait pour but de le faire taire et de l'empêcher de retourner devant les électeurs.

Il a répété avoir les preuves que l'argent détourné à Hénin-Beaumont avait servi à alimenter les caisses du PS du département, ce qu'il n'a pas réussi à démontrer pendant les audiences de son procès.

Le procureur de la République avait requis en juin, au terme du procès, une peine de quatre ans de prison, dont deux ferme, 50.000 euros d'amende et une privation de droits civiques de cinq ans.

Gérard Dalongeville est condamné pour avoir, avec son premier adjoint et un intermédiaire, instauré de 2006 à 2009 un système de fausses factures entre la ville d'Hénin-Beaumont et différentes entreprises.

"CLIENTÉLISME ET COPINAGE"

Il a été jugé entre autres pour une vingtaine de cas de détournements de fonds publics et une dizaine de délits de favoritisme.

Les entreprises facturaient au prix fort des prestations surévaluées ou inexistantes au détriment de la commune.

Au total, 21 personnes ont comparu devant le tribunal de Béthune. Vingt ont été condamnées. Les deux autres principaux prévenus, l'ancien premier adjoint du maire et l'intermédiaire, ont été condamnés respectivement à trois années de prison dont un an ferme et quatre ans de prison dont trois ferme.

Les autres prévenus condamnés ont écopé de peines allant de deux mois de prison avec sursis à un an ferme.

Le procureur avait dénoncé lors du procès "un système de clientélisme local et de copinage politique pour favoriser des sociétés".

"Les intérêts croisés ont amené les prévenus à agir comme des délinquants", avait dénoncé Jean-Pierre Roy en stigmatisant "leur mauvaise foi, leur incompétence ou les deux cumulées".

Dans des courriers à la justice écrits pendant ses huit mois de détention provisoire, ainsi que dans un livre, "Rose mafia", Gérard Dalongeville avait dénoncé un système de corruption généralisée au sein de la fédération socialiste du département.

Le parquet de Lille avait ouvert une enquête préliminaire suite à ces dénonciations.

Gérard Dalongeville a 42 ans. Il a été élu maire divers gauche d'Hénin-Beaumont en 2001 en délogeant le maire socialiste. Il a été mis en examen en 2009 puis révoqué et exclu du PS, qu'il avait intégré après une victoire sur le Front national, très implanté à Hénin-Beaumont.

Pierre Savary, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2179486 le lundi 19 aout 2013 à 20:09

    Voilà ce qui arrive quand on se roule dans la fange !!!! Et c'est pas cher payé !!

  • riboule6 le lundi 19 aout 2013 à 17:37

    hollande dehors

  • 90342016 le lundi 19 aout 2013 à 17:13

    fabius sang contaminer 5000 morts

  • ppetitj le lundi 19 aout 2013 à 17:09

    cafcrem Et les socialos nous parlent de république, d'égalité et de démocratie avec Jean Paul Désir (pseudo harlem car c'est mieux dans les quartiers d'où il vient) comme porte parole...

  • puck le lundi 19 aout 2013 à 15:54

    Si si c'est encore un PS mais ils diront qu'il a été radié

  • lorant21 le lundi 19 aout 2013 à 14:46

    Merci Mme taubira: il ne fera pas sa peine (trop courte).

  • M2280901 le lundi 19 aout 2013 à 14:41

    Ils n'ont pas de dit que c'est un membre du PS , oubli volontaire ?