Gérard Collomb traite les écologistes de «Khmers verts»

le
3
Le maire socialiste de Lyon, qui critique sans relâche l'accord électoral conclu entre le PS et EELV, soupçonne Martine Aubry d'avoir voulu «massacrer» les amis de François Hollande.

Gérard Collomb ou l'art de la formule choc. Répondant aux questions du Parisien sur l'accord conclu la semaine dernière entre socialistes et écologistes en vue des prochaines législatives, le maire PS de Lyon, proche de François Hollande, a choisi la provocation : «Je me suis toujours battu contre les Khmers rouges, je ne plierai pas aujourd'hui devant les Khmers verts!», a-t-il déclaré, dénonçant une «forme de terrorisme intellectuel» chez certains écologistes. A l'instar, selon lui, de Philippe Mérieu, président du groupe Europe Ecologie-Les Verts au Conseil régional du Rhône, à qui le PS vient de céder la première circonscription lyonnaise. «Avec ses amis, il a même été jusqu'à demander à lire les scénarios financés par Rhône-Alpes Cinéma - une de nos institutions culturelles- pour vérifier s'ils sont politiquement corrects», affirme Gérard Collomb, qui dirige sa municipalité avec les écologistes depuis 2001.

Réponse outrée de Cécile Duflot...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • q2lamrd le mardi 22 nov 2011 à 18:15

    Programme simple et facile à résumer : "Interdire et taxer ! "

  • M957824 le mardi 22 nov 2011 à 16:50

    Bravo M. Collomb, ces écolos suintent la même odeur putride. Le peuple va leur rappeler avec leur 3% dans quelques mois.

  • vouscost le mardi 22 nov 2011 à 10:55

    Donc M.Collomb ,vous présenterez un candidat socialiste dans la première circonscription ? et vous souhaitez aussi que votre camarade Delanoè à Paris en fera autant pour sa N° 2 ?.