Gérard Collomb : « La pause fiscale, il faut s'y tenir »

le
0
INTERVIEW Gérard Collomb, sénateur maire PS de Lyon, suggère que tous les présidents d'exécutifs siègent automatiquement au Sénat, qui passerait de 348 à 250 membres. Cette réforme s'inspire de la composition du Bundesrat en Allemagne.

LE FIGARO. - Comment expliquez-vous la nouvelle baisse de popularité de François Hollande?

Gérard COLLOMB. - Il vaut évidemment mieux avoir de bons sondages. Mais c'est sur la cohérence globale d'une action qu'on est jugé. Ce qui sera décisif à la fin de ce quinquennat, c'est de savoir si François Hollande aura réussi à remettre notre pays dans une dynamique économique qu'il a perdu. C'est là-dessus qu'il sera jugé. C'est sans doute ce qui a fait la différence avec Angela Merkel en Allemagne.

Pourquoi n'avez-vous pas pris part au vote sur le projet de non-cumul des mandats que pourtant vous combattez?

Je ne voulais pas qu'une prise de position sur ce su...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant