Gérard Collomb : "Emmanuel Macron entre en campagne"

le
0
Gérard Collomb accueille Emmanuel Macron à Lyon le 2 juin 2016.
Gérard Collomb accueille Emmanuel Macron à Lyon le 2 juin 2016.

Le maire de Lyon Gérard Collomb est un proche d'Emmanuel Macron. En exclusivité pour Le Point.fr, il dévoile les secrets de la campagne (présidentielle ?) du ministre de l'Économie.

Le Point.fr : Faut-il s'attendre à un départ d'Emmanuel Macron dès le 12 juillet, jour de son meeting à Paris, comme le raconte son entourage dans Le Canard enchaîné

?

Gérard Collomb : Emmanuel Macron ne veut évidemment pas quitter le gouvernement le 12 juillet. Il ne va pas dire : « Je pars tout de suite. » Sa stratégie est la suivante : il pense qu'on ne peut pas attendre le 15 ou le 20 décembre 2016 pour s'apercevoir qu'il n'y a pas d'offre politique parallèle. Emmanuel Macron veut donc construire une offre qui s'articule autour de cette question : comment construire une offre progressiste dans une société qui change à une vitesse accélérée et dans le cadre de la mondialisation ?

La Belle Alliance Populaire représente des forces politiques assez faibles

Comment compte-t-il s'y prendre ?

Le meeting du 12 juillet (à la Mutualité, à Paris, NDLR) est le premier d'une grande série. Il y a déjà 5 500 inscrits. Une quarantaine de parlementaires vont venir, des gens de la société civile, du monde culturel, des entrepreneurs, etc. Dans la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant