Géraldine Maillet : "Le Roland-Garros des années 1980 était rock"

le
0
Géraldine Maillet nous fait découvrir Roland-Garros sous un autre angle.
Géraldine Maillet nous fait découvrir Roland-Garros sous un autre angle.

Passionnée de tennis, la réalisatrice et écrivaine Géraldine Maillet a réalisé un documentaire, In the French, qui sera diffusé ce samedi sur France 2 à 15 h 50 à l'occasion du premier jour de Roland-Garros. Un film d'une heure ? qui sortira ce lundi 23 mai en version plus longue sur un DVD coffret collector avec le film réalisé par le photographe William Klein trente-cinq ans plus tôt ? nous emmène dans les coulisses du prestigieux tournoi. Entretien.Le Point.fr : Quel est le but recherché dans votre documentaire ?

Géraldine Maillet : J'ai voulu faire ressentir au téléspectateur l'atmosphère de Roland-Garros, son univers. Montrer que ce tournoi est une micro-société à part entière, avec ses codes et ses acteurs de l'ombre, qui travaillent d'arrache-pied pour rendre l'événement le plus beau possible. Roland-Garros est une véritable ruche dans la ville de Paris même.Comment percevez-vous l'évolution du tournoi depuis 1981 ?

L'ambiance était beaucoup plus rock'n'roll il y a trente-cinq ans. Un joueur comme John McEnroe pouvait faire arrêter le match durant 45 minutes pour contester l'arbitrage. Avec les droits télé, ce genre d'imprévus n'est évidemment plus possible aujourd'hui. On peut regretter cette aseptisation. Mais, dans le même temps, on ne peut que s'enthousiasmer sur le niveau du tennis d'aujourd'hui....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant