Géorgie : des élections législatives sous haute tension

le
0
La campagne pour les élections cruciales de lundi s'est terminée dans un climat de peur.

De notre envoyée spéciale à Tbilissi

Comme au foot, il y a les bleus et les rouges. Les premiers ont enflammé la place de la Liberté samedi, dans un mélange hétéroclite de jeunes, de popes orthodoxes et de laissés-pour-compte de la transition. Les seconds avaient fait trembler l'immense stade Dynamo la veille, au son des clameurs de 70.000 sympathisants déterminés à poursuivre la voie des réformes. Derniers meetings avant les élections législatives de ce lundi 1er octobre, lâchers de ballons, chants polyphoniques, récitals de piano et visages enthousiastes. Mais l'apparence est trompeuse.

Jusqu'au dernier jour, la campagne électorale en Géorgie aura surtout été marquée par la ranc½ur, les attaques par vidéos compromettantes et les menaces entre les deux coalitions qui s'affrontent lundi dans un scrutin capital pour l'avenir de ce petit pays caucasien de 4,5 millions d'habitants. D'un côté, le Mouvement national uni du président Mikhaïl Saakachvili, va

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant